Le développeur de Terraria annule sa sortie sur Stadia après le ban inexpliqué de sa chaîne YouTube

Après avoir vu sa chaîne YouTube être supprimée sans comprendre pourquoi, le développeur de Terraria a décidé d’annuler la sortie de son titre sur Stadia. Et comme Re-Logic l’explique, les dégâts vont au-delà de l’impossibilité de mettre en ligne de nouvelles vidéos.

Un peu à la manière de Minecraft, Terraria est un titre ne payant pas de mine à première vue mais qui s’est vu porté sur quantité de supports, le PC Windows en premier lieu. Ce n’était donc pas une surprise que de le voir s’approcher de la plate-forme Stadia de Google. Sauf que cette arrivée ne se fera pas. VGC raconte cette histoire.

Le contrôleur de Google Stadia

Photo de Cristiano Pinto – Unsplash

En fin de mois dernier, le développeur Re-Logic avait indiqué sur le compte Twitter de son titre Terraria que sa chaîne YouTube avait été suspendue. Et d’ajouter par la suite qu’après avoir tenté de contacter YouTube et Google pendant trois heures, aucune réponse n’avait été apportée et que cela faisait dix jours que la chaîne était inaccessible sans raison apparente.

Terraria annulé sur Stadia : “faire des affaires avec vous est un handicap”

Re-Logic a déclaré avoir reçu un courriel l’informant d’une violation du service sur YouTube, et dans la foulée, tout le contenu associé sur Google a été désactivé. On nous précise qu’aucune vidéo n’avait été mise en ligne depuis trois mois.

Toujours en janvier, l’assistance de YouTube sur Twitter avait donné à Re-Logic des consignes à suivre, sans pour autant que celles-ci n’aient conduit le développeur à retrouver ses accès et ses données.

Le lundi 8 février, le fondateur de Re-Logic Andrew Spinks a interpellé Google sur les dommages d’ores et déjà subis :

“Mon compte est maintenant désactivé depuis plus de 3 semaines. Je ne sais toujours pas pourquoi, et après avoir utilisé toutes les ressources dont je dispose pour résoudre ce problème, vous n’avez rien fait d’autre que de me faire tourner en bourrique. Mon téléphone a perdu l’accès à des milliers de dollars d’applications sur Google Play. Je venais d’acheter LOTR 4K et je ne peux pas le terminer. Mes données Google Drive ont complètement disparu. Je ne peux pas accéder à ma chaîne YouTube. Le pire de tout est de perdre l’accès à mon adresse Gmail que j’ai depuis plus de 15 ans.”

Et en lieu et place d’une menace, le développeur de Terraria passe directement à la sanction en annonçant ainsi qu’il ne sortira pas son titre sur Stadia :

“Je n’ai absolument rien fait pour violer vos conditions de service, je ne peux donc faire autrement en vous voyant couper les ponts. Considérez qu’ils sont brûlés. Terraria pour Google Stadia est annulé. Ma société ne prendra plus en charge aucune de vos plateformes à l’avenir.”

Et de conclure :

“Je ne serai pas impliqué dans une entreprise qui accorde si peu d’importance à ses clients et partenaires. Faire des affaires avec vous est un handicap”.

Connaissant l’actuelle situation de Stadia, c’est un peu comme tirer sur un corbillard, mais on peut comprendre que le relatif silence de Google ait conduit Re-Logic à cette extrémité.