Le DJI Air 2S officiel, peut-être votre prochain drone ?

DJI est de retour, cette fois avec un drone grand public, le DJI Air 2S. Relativement proche du modèle précédent par son format, il a pour particularité d’embarquer un tout nouveau capteur bien plus performant et qui devrait contenter davantage les vidéastes.

Dans les grandes lignes, la recette reste inchangée. Le DJI Air 2S reprend donc à son compte le format de la gamme, avec des dimensions toujours aussi compactes et des bras pouvant se replier tout contre son corps.

Le DJI Air 2S en vol
Le DJI Air 2S en vol

Il a donc été pensé pour vous accompagner partout, confortablement calé dans votre sac photo ou votre sacoche.

Oubliez le Mavic Air, souhaitez la bienvenue au DJI Air 2S !

Attention cependant à ne pas vous méprendre. Le DJI Air 2S n’est pas une simple mise à jour et il apporte ainsi de nombreuses nouveautés sur le plan technique.

Le capteur est entièrement nouveau et il fait la même taille que celui présent à bord du Mavic 2 Pro, atteignant ainsi les un pouce avec une résolution de 20 millions de pixels. On perd donc un peu en définition, mais les photosites seront aussi plus grands et ils seront donc capables de capter davantage de lumière. Autrement dit, le DJI Air 2S devrait être un peu plus à l’aise en basse luminosité.

Côté vidéo, il sera en mesure d’atteindre une définition en 5,4K et il pourra aussi filmer en 4K avec un débit de 150 Mbps.

Jusqu’au 5,4K !

Mieux encore, il vous laissera aussi pas mal de flexibilité du côté de la fréquence d’images puisqu’il sera possible de monter à 60 images par seconde en 4K.

Les amateurs de ralentis en auront donc pour leur argent. En revanche, le drone opèrera un recadrage si vous basculez sur ce mode avec cette fréquence – du moins d’après la prise en main de The Verge.

Le DJI Air 2S propose également un zoom dont le grossissement variera en fonction de la résolution. En 1080p et à 60 images par seconde, il pourra atteindre les 6x, contre 8x pour la même résolution avec une fréquence de 30 images par seconde. En 4K, on pourra atteindre les 3x à 60 ips ou les 4x à 30 ips.

Toujours selon nos confrères, ces zooms ne sont cependant valables que pour le profil d’image standard. Il est ainsi impossible d’en profiter lorsqu’on filme en D-Log par exemple.

Le prix aussi s’envole

Le DJI Air 2s bénéficie également de l’OcuSync 3.0 pour une meilleure transmission et plus de portée. La radiotélécommande ne change pas de look, mais elle propose plus d’antennes. La technologie AirSense, qui sert à informer le pilote de l’arrivée d’un autre aéronef dans sa zone, est également de la partie.

DJI a bien entendu profité de l’occasion pour parfaire son système de détection d’obstacles. Le système APAS passe donc en version 4.0. L’autonomie ne change pas vraiment et elle reste calée à une demi-heure environ.

Derrière, on retrouve bien entendu toutes les fonctions propres à la marque aux trois lettres, comme la version 3.0 de l’ActiveTrack par exemple, qui permettra de suivre automatiquement un sujet. Mieux, un nouveau mode fait également son entrée. Baptisé MasterShots, il permettra de créer des vidéos en suivant plusieurs plans de vol et en changeant de mode de capture, le tout étant géré dynamiquement par le drone.

Le prix reste en revanche élevé. Le DI Air 2S est en effet proposé à 999 € pour la version de base et à 1299 € pour la version Fly To More qui inclut une housse de transport et davantage de batteries.

Mots-clés djidji mavic air 2s