Le dropshipping abusif : une arnaque courante durant le Black Friday

Le commerce en ligne connaît de plus en plus de succès et certains particuliers en profitent pour se lancer dans le dropshipping. Bien que cette pratique soit tout à fait légale, elle fait l’objet d’un certain nombre de dérives et ce sont les consommateurs qui en font les frais.

Eviter_les_fausses_promos_du_Black_Friday_2021
Eviter_les_fausses_promos_du_Black_Friday_2021

Durant le Black Friday notamment, les risques pour que vous soyez victimes d’un dropshipping abusif est encore plus grand. Pour les éviter, voici tout ce que vous devez savoir sur cette pratique et comment échapper aux arnaques qui s’en suivent.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Cette pratique commerciale est vantée un peu partout sur les réseaux sociaux par de nombreux entrepreneurs. Ceux-ci présentent le dropshipping comme l’un des meilleurs moyens de se faire “facilement“ de l’argent en ligne. Le principe de ce business est assez simple. Il s’agit de commercialiser en ligne des produits en laissant au fournisseur le soin de gérer les stocks et de livrer les commandes aux acheteurs.

Ainsi, les pratiquants du dropshipping servent en réalité d’intermédiaire entre les vendeurs réels et les clients. Ceux-ci passent leurs commandes, auprès de ces marchands intermédiaires, sans se douter qu’il s’agit en réalité de sites de dropshipping. Les pratiquants du dropshipping lancent alors à leur tour les commandes reçues, sur le site du fournisseur qui se charge de livrer les articles.

L’activité est rentable en ce sens que ces pratiquants du dropshipping veillent à proposer les articles à des prix plus élevés que sur les sites originels. Ils se font ainsi une marge sur chaque produit vendu. Comme souligné, cette pratique n’a en réalité rien d’illégal. Les techniques de vente employées par ces vendeurs tiers relèvent quant à elles souvent d’un véritable abus de confiance auprès des consommateurs.

Quand parle-t-on de dropshipping abusif ?

Les profits réalisés grâce au dropshipping dépendent entièrement de la marge de bénéfice que le vendeur réussit à réaliser sur les achats effectués. Aussi, afin d’en tirer le maximum de profit, certains n’hésitent pas à tromper la vigilance des consommateurs. De nombreux sites de e-commerce mettent ainsi en vente des produits de grande consommation en augmentant leurs prix d’une façon tout à fait exagérée.

L’arnaque va cependant encore plus loin parfois. Pour attirer du monde, les vendeurs secondés dans certains cas par des influenceurs qu’ils rémunèrent font croire à de super bons plans. Ces produits s’avèrent pourtant n’être souvent que de la contrefaçon, vendue à des prix supposés promotionnels. Pire encore, certains internautes ne reçoivent jamais les articles commandés.

Le caractère abusif que peut prendre le dropshipping ressort donc encore plus quand on sait que les vendeurs ou les influenceurs recrutés mentent sur la nature même des produits présentés. Il est alors question d’une manipulation pure et simple des consommateurs ainsi que d’une fraude bien orchestrée. Autant de techniques tout à fait malsaines, auxquelles de plus en plus de pratiquants de dropshipping s’adonnent sans vergogne.

Aussi, en raison des nombreuses promotions mises en ligne, le Black Friday est un évènement propice à cette pratique abusive du dropshipping. Pour y échapper, l’on peut cependant compter sur des plateformes telles que “Antidrop“ idéales pour contrer les usurpations flagrantes liées au dropshipping.

Comment éviter les pièges du dropshipping avec Antidrop ?

S’assurer de la crédibilité des produits ainsi que du site de vente est une étape nécessaire quand l’on veut éviter de se faire avoir. Pour vous aider à repérer encore plus facilement ces sites, “Antidrop“ propose des informations utiles sur les procédés de dropshipping auxquels vous pourrez avoir affaire. Au-delà de vous informer, vous pouvez, à travers le site web ou l’application Android “Antidrop”, vérifier qu’un produit est bel et bien fiable.

Pour cela, vous n’avez qu’à rechercher sur “Antidrop”, le site de vente sur lequel le produit qui vous intéresse a été publié. Vous obtiendrez ensuite des renseignements sur la disponibilité de cet article sur d’autres plateformes de vente. Il sera alors possible de comparer les prix proposés et de vérifier la fiabilité de l’offre promotionnelle que vous avez reçue.


2 réflexions au sujet de “Le dropshipping abusif : une arnaque courante durant le Black Friday”

  1. Ce ne sont pas les acheteurs qui sont tant victimes de ce système mais les vendeurs et personne n’en parle
    vendeuse pro sur internet dans le domaine du livre, j’ai tous mes articles en stock, je les ai acheté, je paie des commissions importantes sur les plateformes, j’ai créé mes fiches produits, mis mes photos contrcatuelles, je suis sur des prix raisonnable, je paie mon URSAF mes impôts etc.. je suis victime des dropshippers, qui attaquent carrément sont d eplus en plus agressif, sur ebay ils usurpent carrément l’identité de leur acheteur, en créant des comptes tous neufs avec l’identité nom et prénom et coordonnées de leurs acheteurs..ça c’est une chose, par contre si réclamation il y a , ils font porter a leur vendeur fournisseur ( moi en l’occurrence ) la réclamation, je ne vois jamais mes retours arriver, ebay ne permet plus de bloquer les comptes sans évaluation, donc mes fonds sont bloqués, je ne revois jamais mes livres, et les dropshipper en plus de sa vente initiale est remboursé.. Ebay le sait on fournit le preuves, ebay cautionne alors que le dropshipping y est interdit soit disant ..Sur amazon c’est pire encore, sur rakuten pareil, si vous protestez, les drop vous attaque carrément avec des fausses ventes / achats et des réclamations et mauvaise notes évaluation à la clef..le dropshipping pratiqué ainsi est un cancer..Les vendeurs honnêtes sur le marché se font dégommer et prennent tous les coups avec le concours / complicité des plateformes..il faut les dénoncer systématiquement à la DGCRF, ça fait son chemin à la longue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.