“Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain”: Jean-Pierre Jeunet n’envisage pas de suite

Il y a maintenant 18 ans sortait dans les salles Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Œuvre majeure dans la carrière de Jean-Pierre Jeunet, le réalisateur prévoit aujourd’hui d’en faire un faux documentaire tout en excluant le projet d’une suite. Dans un premier temps, il a invoqué une ville de Paris trop moche pour être filmée, avant de préciser ses propos.

Avec son rôle de serveuse décidée à faire le bien de son prochain, Audrey Tautou avait contribué au succès du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, aux côtés de l’image et de la bande-son. Nous étions alors au premier semestre 2001, quelques mois avant que le monde entier ait bien besoin d’être rassuré et chouchouté.

Dans un récent entretien accordé à IndieWire, le réalisateur Jean-Pierre Jeunet déclare qu’on lui a, à plusieurs reprises, proposé de faire d’Amélie Poulain une série. Une idée qu’il a toujours repoussée, estimant ainsi que cela était “une mauvaise idée”.

Après avoir dit que Paris était “moche”, Jean-Pierre Jeunet précise ses propos

Jean-Pierre Jeunet donne ensuite les raisons pour lesquelles Amélie Poulain ne devrait pas avoir de suite : “Ce ne serait pas la même actrice, ça aurait une moins bonne allure, car le budget ne serait pas le même, et il est si difficile de tourner à Paris de nos jours parce qu’il y a des chantiers de construction partout, ce qui rend Paris moche désormais. Donc non, je ne veux pas faire de suite ni même de série, juste le faux documentaire avec chaque document déclassifié.”

Car oui, le réalisateur souhaite tourner un film racontant la fausse genèse du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, à la manière de ce qu’avait fait Peter Jackson avec Forgotten Silver sur les débuts du cinéma : “Ce ne sera que stupidité, quelque chose de très drôle et de très peu coûteux à faire, je l’espère.”

Après que sa pique “Paris moche” a été mise en avant dans plusieurs articles, l’agent de Jean-Pierre Jeunet a confirmé auprès de Libération que les propos du réalisateur avaient trait aux travaux actuels dans la capitale et non à sa vision définitive des lieux :

“Il m’a expliqué qu’on lui a posé la question au détour d’un couloir, il a répondu qu’il ne pourrait pas fait de suite car se poserait la question de l’actrice mais aussi qu’il ne pourrait plus utiliser les mêmes décors en raison des travaux dans Paris. On sait que les chantiers vont disparaître, mais à l’heure actuelle on ne pourrait pas utiliser les décors.”

Mots-clés amelie poulain