Le FBI a retrouvé un fugitif évadé… il y a 49 ans

Le FBI a récemment attrapé un gros poisson entre ses filets. Après 49 ans de cavale, Leonard Rayne Moses est finalement tombé entre les mains de la police fédérale américaine. Son arrestation a eu lieu le 12 novembre 2020 au Michigan. Leonard Moses avait écopé d’une peine de prison à vie en 1968 après avoir été accusé de meurtre au premier degré.

Sa victime répondait au nom de Mary Amplo. Cette dernière a perdu la vie pendant les émeutes qui ont succédé à l’assassinat de Martin Luther King. Leonard Moses, qui était alors âgé de 16 ans, avait lancé un cocktail Molotov sur la maison de Mary Amplo. Cette dernière est décédée des suites de brûlures et d’une pneumonie.

Après avoir passé 3 ans en prison, Leonard Moses a profité de l’enterrement de sa grand-mère qui a eu lieu le 1er juin 1971, à Pittsburgh, pour prendre la fuite.

De fugitif à pharmacien

Leonard Moses a réussi à passer à travers les filets de la police pendant plusieurs années. On apprend qu’il s’est même construit une nouvelle vie sous le nom de Paul Dickson. En 1999, il s’est fait embaucher dans l’Etat du Michigan en tant que pharmacien.

Le FBI a recommencé à s’intéresser au cas de Leonard Moses en 2016. Les enquêteurs ont remué ciel et terre pour le retrouver. Ils ont même mis en place un numéro à appeler pour toutes les personnes qui avaient des informations concernant le fugitif. Il aura fallu attendre 4 ans de plus pour mettre la main sur Leonard Moses.

Trahi par ses empreintes digitales

Leonard Moses a vécu en liberté pendant 49 ans avant de se faire prendre. Le fugitif a été trahi par ses empreintes digitales. En avril 2020, il a été arrêté pour fraude et prescription illégale de substances contrôlées. Ses empreintes ont alors été enregistrées dans un système informatique local.

Grâce au système d’Identification nouvelle génération du FBI, les enquêteurs ont pu trouver une correspondance avec les empreintes de Leonard Moses qui ont été enregistrées en 1968.

« Le FBI doit continuer à identifier ces nouvelles avancées technologiques et à les utiliser pour s’assurer que ceux qui ont commis des crimes soient traduits en justice », a déclaré l’agent spécial du Michael Christman.

Leonard Moses sera transféré en Pennsylvanie pour répondre de ses actes.