Le FBI aurait orchestré une attaque contre le réseau Tor

Tor fait beaucoup parler de lui depuis quelques jours et cela n’a rien de surprenant. Selon les responsables du projet, des chercheurs d’une université américaine auraient effectivement été payés par le FBI pour mener une attaque contre le réseau. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce dernier favorise l’anonymat.

Tor a commencé à faire parler de lui au début des années 2000 mais il n’est pas très connu des profanes et c’est assez logique puisque son fonctionnement est assez particulier.

Attaque Tor FBI

Le FBI aurait orchestré une attaque visant Tor, le célèbre réseau décentralisé.

Ces trois lettres font effectivement allusion à un réseau informatique mondial similaire à internet, avec une différence notable : il est totalement décentralisé grâce à un système de routage en oignon.

Tor s’appuie sur un système de routage en oignon pour rendre anonymes les échanges TCP

Au lieu de transiter par des serveurs, les échanges TCP rebondissent ainsi de noeuds en noeuds et il est du coup impossible de remonter jusqu’à la source. Cela veut aussi dire que tous les échanges effectués sur le réseau sont totalement anonymes.

Inutile de le préciser, mais les autorités gouvernementales ne portent pas Tor dans leur coeur et c’est notamment le cas du FBI qui lui voue une haine féroce.

L’agence semble visiblement prête à tout pour faire tomber le réseau. D’après les responsables du projet, le FBI aurait effectivement demandé à des chercheurs de l’Université Carnegie-Mellon de lancer une attaque contre lui.

Cette université est assez particulière car elle s’est spécialisée dans la recherche et ses différents programmes mettent la barre très haut. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle compte une quinzaine de lauréat du prix Nobel parmi ses anciens élèves.

L’attaque aurait été lancée par des chercheurs de l’Université de Carnegie-Mellon

Selon la note publiée sur le blog officiel de Tor, une équipe constituée de plusieurs experts en sécurité informatique aurait mené une opération visant à désanonymiser les utilisateurs du réseau.

Le pire reste à venir car le FBI leur aurait en plus versé un million de dollars en échange de leurs services.

L’agence n’a évidemment pas commenté la rumeur et personne ne sait si cette information est réellement fondée.

Les responsables de Tor n’affirment rien d’ailleurs et ils se contentent finalement de poser la question tout en citant leurs sources. Une chose est sûre en tout cas, ils n’ont pas l’intention d’en rester là et ils sont même bien décidés à faire toute la lumière sur cette affaire.

Mots-clés rumeurstorweb