Le Fléau va avoir droit à quatre films

Stephen King compte un certain nombre d’oeuvres majeures à son palmarès. Certaines d’entre elles ont même été adaptées en film et c’est notamment le cas de Shining ou encore de Misery. La Warner compte justement procéder de la sorte pour un autre livre que vous connaissez sans doute puisqu’il s’agit du Fléau. Et le plus beau, dans l’histoire, c’est que nous allons apparemment avoir droit à pas moins de quatre films.

Si vous passez régulièrement dans le coin (je vous aime), alors vous ne devez pas être surpris à la lecture de ces quelques lignes et c’est assez logique puisque cette adaptation a été évoquée le mois dernier, dans cet article.

Quatre films Le Fléau

Le Fléau va avoir droit à quatre films apparemment.

En outre, vous savez peut-être aussi que cela fait quelques années que la Warner cherche à adapter Le Fléau au cinéma, sans jamais être parvenu à ses fins. Fort heureusement, cette fois, ce sera apparemment la bonne et le géant a visiblement envie de mettre les petits plats dans les grands en finançant pas moins de quatre films différents.

Quatre scripts, pour quatre films

Cette information vient d’un certain Josh Boone. Ce nom vous est inconnu ? Sachez juste qu’il s’agit d’un scénariste américain et c’est justement à lui que la Warner a confié l’écriture du script du film.

A la base, le studio ne lui avait commandé qu’un seul film. Il a donc bossé dessus pendant cinq mois comme un dingue, jour et nuit, allant même jusqu’à cesser de s’alimenter et de se laver. J’en rajoute un peu mais résumer les trois livres en un seul long-métrage, c’est un sacré défi et encore plus lorsqu’on connait l’intrigue générale.

La Warner est revenue le voir ensuite, et lui a finalement proposé d’écrire plusieurs scripts. Pour plusieurs films. Quatre, donc.

Et en toute franchise, je pense que c’est vraiment une très bonne idée. Ce qui fait toute la richesse du Fléau, ce n’est pas seulement l’histoire, ou les intrigues. Ce sont aussi et surtout ses personnages. Ni bons, ni mauvais, ils sont terriblement… humains et c’est finalement ce qui les rend aussi intéressants.

Ah noter que le Fléau a déjà été adapté en téléfilm et il durait un peu plus de trois heures et demie si ma mémoire ne me fait pas défaut.