Le Freebox Serveur peut désormais distribuer des accès WiFi à vos invités

Free vient de déployer un patch pour le Freebox Server. Parmi les nouveautés annoncées se trouve une fonction permettant d’activer une connexion WiFi réservée aux invités.

Disponible depuis le début de la semaine, le patch en question est proposé sur toutes les versions du Freebox Server. L’installation est extrêmement simple et il suffit de redémarrer le routeur pour en lancer le téléchargement. La procédure est relativement courte et elle est entièrement automatisée. L’utilisateur n’aura donc pas besoin de mettre les mains dans le cambouis.

Freebox Révolution

Les nouveautés annoncées sont nombreuses, mais la plus importante de toutes a trait à la fonction évoquée plus haut.

Le Freebox Server se met à jour

Grâce à ce patch, le Freebox Server sera en effet capable de déployer un ou plusieurs accès WiFi temporaires réservés aux invités et aux personnes de passage à votre domicile. L’outil est relativement complet et il sera ainsi possible de limiter la durée de ces accès ou encore le nombre d’utilisateurs pouvant en profiter.

Free a d’ailleurs vu large puisque chaque accès pourra supporter entre une et 128 connexions simultanées.

Toujours au rayon des bonnes idées, l’utilisateur aura aussi la possibilité de modifier les droits accordés et d’autoriser ou non l’accès aux ressources du réseau local. Pour créer ces accès, il ne sera en outre pas nécessaire d’accéder à l’interface d’administration du routeur et il suffira ainsi de s’appuyer sur l’application Freebox Compagnon. Cette dernière pourra même générer un QR Code afin de simplifier les accès au réseau.

Un mode invité pour le WiFi

En parallèle, le Freebox Server peut aussi profiter du mode PBC et la fonction WPS sera activée par défaut. L’association pourra en outre être déclenchée de l’afficheur du routeur pour plus de commodités.

Free a profité de l’occasion pour revoir les performances réseau en mode bridge et ces dernières seront donc équivalentes à celles du mode routeur. Toujours dans le même ordre d’idée, Freebox OS et le Freebox Compagnon pourront afficher un QR Code correspondant à la clé du réseau WiFi déployé au domicile des abonnés et il ne sera donc plus nécessaire de saisir la clé WPA pour configurer l’accès sur de nouveaux dispositifs.

Parmi les autres nouveautés évoquées dans le changelog, on trouve l’activation du DHCP v6 sur le réseau local, la possibilité de définir des serveurs DNS en utilisant des IPv6 dans le panneau du DHCP et la correction de plusieurs bugs.

Mots-clés freefreebox