Le futur de la série Judgment de SEGA serait en danger à cause… du portage PC

La sortie en 2019 sur PlayStation 4 de Judgment, le jeu d’action du Ryu Ga Gotoku Studios, a fait bien des émules après des fans de jeu vidéo japonais. Non seulement le titre marquait la première excursion hors des sentiers de la pègre japonaise pour le studio japonais de SEGA, mais comptait également sur la présence de la star Takuya Kimura, ex-membre du célébrissime groupe SMAP, chanteur-acteur et figure incontournable de entertainment japonais, dans les traits et le doublage du protagoniste Takayuki Yagami. Si le jeu était cantonné aux limites de la console de Sony, sa suite Lost Judgment a été annoncée sur une pléthore d’autres plateformes, dont les consoles Xbox en day one.

Mais il se pourrait bien que le spin-off de la série des Yakuza pourrait bel et bien prendre fin après le second épisode Lost Judgment prévu pour cet automne. En cause : un désaccord entre l’agence de talent Johnny’s, en charge du business et des droits à l’image de Takuya Kimura, et l’éditeur SEGA.

Une image de Judgment, de SEGA
SEGA/Ryu Ga Gotoku Studio

Un éventuel portage PC en cause

L’affaire a été révélée dans les papiers de l’hebdomadaire Nikkan Taishu – dont les lignes nous sont rapportées par le site Kotaku – spécialisé dans les scoops d’insider de l’industrie du show-business japonaise. L’une des sources de la publication annonce ainsi la fin de la toute jeune franchise Judgment “car les équipes du développeur et celles de Johnny’s n’arriveraient pas à se mettre d’accord à propos des plateformes sur lesquelles distribuer [Lost Judgment]”.

Lost Judgment n’a pour l’instant été annoncé que sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X|S pour le 24 septembre prochain. Plusieurs internautes ont néanmoins trouvé des mentions d’une éventuelle sortie PC pour Lost Judgment à travers, par exemple, la présence du logo Steam dans le code source du site.

Si SEGA dément l’existence d’un portage PC à venir, cette sortie semblerait naturelle au vu de la stratégie de l’éditeur japonais qui compte beaucoup sur Steam pour booster les ventes de ses franchises habituellement réservées aux joueurs consoles – la série des Yakuza en est la preuve la plus récente.

A lire aussi : SEGA officialise Virtua Fighter 5: Ultimate Showdown sur PS4

Le diktat made in Johnny’s

L’agence Johnny serait ainsi très, très opposée à voir “l’image de ses talents sur une plateforme PC qui ne serait pas une console de jeu et serait connectée à Internet“. Cette formulation semble des plus floues – surtout quand on se rappelle le portage récent sur Stadia du premier Judgment – mais on imagine que la peur des éventuels mods et du trifouillage propre à l’univers du jeu PC expliquerait la frilosité de l’agence face à un éventuel portage sur PC.

L’agence Johnny’s est réputée pour être l’une des plus zélées en termes de gestion de droit à l’image pour les artistes figurant sous son ombrelle, exerçant un contrôle particulièrement retord sur les médias japonais. Si l’agence décide de briser le contrat qui lie Kimura à SEGA, il serait ainsi bien compliqué de poursuite la franchise des Judgment sans son protagoniste star…

Mots-clés judgmentsegasteam