Le Galaxy Note 8 est un tueur en photo selon DxOMark

Le Galaxy Note 8 est passé entre les mains des experts de DxOMark et ces derniers sont formels : il excelle en capture d’images fixes et animées et il se hisse même au niveau de l’iPhone 8 Plus.

Le Galaxy Note 8 n’est pas qu’un simple numéro de plus et il marque ainsi une véritable rupture au sein de la gamme. Il est en effet le tout premier téléphone de la marque coréenne à embarquer un module photo double, et donc un module composé de deux optiques et de deux capteurs.

Galaxy Note 8 : image 14

Samsung n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié de ce côté-là.

Le Galaxy Note 8 a été testé par DxOMark

Le module se compose en effet de deux capteurs de 12 millions de pixels respectivement surmontés par une optique grand-angle ouvrant à f/1.7 et par un téléobjectif 2x ouvrant à f/2.4. L’architecture de la pièce se rapproche de celle du LG G6 ou encore du OnePlus 5 et elle permet à l’appareil de zoomer sans perte dans les images et de générer des flous d’arrière-plan suffisamment réaliste pour donner des sueurs froides aux hybrides et aux reflex positionnés sur l’entrée de gamme.

Là-dessus, on trouve également un système de stabilisation optique capable de réduire la plupart des tremblements involontaires.

DxO a donc reçu un exemplaire du téléphone et les experts de l’entreprise ont naturellement profité de l’occasion pour le tester dans les grandes largeurs afin de déterminer la qualité de ses capteurs et de ses optiques.

Le bilan est particulièrement élogieux. Les experts de la société ont ainsi été fortement impressionnés par le rendu colorimétrique du Galaxy Note 8, mais également par la dynamique de son capteur. L’appareil excelle en outre dans la mesure de l’exposition et il est capable de produire des clichés de très bonne qualité dans toutes les conditions lumineuses, avec un beau piqué et une excellente dynamique à la clé.

Cette constatation vaut pour les photos en extérieur, mais aussi pour les clichés pris en intérieur ou dans des ambiances lumineuses plus tamisées.

Un excellent photophone

DxO s’est également intéressé au zoom du Galaxy Note 8 et les experts de l’entreprise ont été une fois de plus très impressionnés par les résultats obtenus par le terminal. Le zoom fonctionne particulièrement bien et il est lui aussi capable d’obtenir d’excellents résultats avec un minimum de distorsion et tout en conservant un bon piqué.

Il ne craint pas non plus les photos en contrejour et il s’en sort même mieux que l’iPhone 8 Plus sur ce terrain en conservant un maximum de détails dans les hautes lumières.

Même chose du côté du bokeh et donc du flou artistique. L’iPhone 8 Plus ne lui arrive pas à la cheville ici non plus et le Galaxy Note 8 est ainsi capable de générer un flou plus doux et plus marqué que son concurrent.

DxO ne se limite évidemment pas à la photo et il s’est aussi intéressé à la vidéo dans son test. Cette fois, les performances du terminal sont un peu en retrait par rapport à son concurrent, mais ce dernier s’en sort tout de même mieux que la plupart de ses concurrents grâce à son autofocus extrêmement réactif et à sa dynamique. La stabilisation fonctionne assez bien, mais elle pèche tout de même un peu lorsque le vidéaste est en train de se déplacer.

Voici donc les notes obtenues par le terminal, sur 100 :

  • Exposition & Contraste : 82.
  • Couleurs : 73.
  • Autofocus : 94.
  • Détails : 65.
  • Gestion du bruit : 75.
  • Artefacts : 68.
  • Flash : 82.
  • Zoom : 66.
  • Bokeh : 45.

En conséquence, DxO a accordé la note de 100 en photos et de 84 en vidéo, pour un total de 94 points. Il se hisse donc aux côtés de l’iPhone 8 Plus, loin devant l’iPhone 8, le Pixel, le HTC U11 ou encore le Xperia XZ Premium.

Pour en savoir plus sur le Galaxy Note 8, vous pouvez consulter mon test.