Le Galaxy Note 8 pourrait avoir droit à un Snapdragon 836

Samsung travaille depuis plusieurs mois sur un nouvel appareil positionné sur les phablettes haut de gamme, le Galaxy Note 8. D’après les sources habituelles, il devrait être présenté en août prochain et il pourrait également être le premier smartphone du marché à embarquer un Snapdragon 836 et donc la nouvelle puce haut de gamme de Qualcomm.

Le fondeur serait en effet sur le point de présenter une nouvelle puce encore plus puissante que la précédente.

CPU Note 8

Peu de détails ont filtré pour le moment, mais ce nouveau processeur devrait hériter l’architecture du modèle précédent avec une fréquence plus élevée et une puissance de calcul un peu plus importante.

Qualcomm préparerait un Snapdragon 836

Tout comme le Snapdragon 821 en son temps, elle tiendrait donc davantage de l’évolution que de la révolution. Elle aurait ainsi pour mission de nous faire patienter en attendant le lancement du Snapdragon 845, prévu pour la fin de l’année ou le début de l’année prochaine.

Samsung, on le sait, a toujours eu à cœur de négocier des contrats d’exclusivité avec Qualcomm afin d’être parmi les premiers constructeurs à pouvoir profiter des puces haut de gamme de ce dernier.

Il l’a notamment fait avec le Snapdragon 835 et c’est précisément pour cette raison que le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ ont été les premiers téléphones commercialisés à embarquer cette puce.

Une puce réservée pour le Galaxy Note 8 ?

Le géant sud-coréen aurait l’intention d’en faire de même pour sa prochaine phablette et il aurait ainsi négocié un accord similaire afin que le très attendu Galaxy Note 8 puisse être le premier smartphone du marché à embarquer le Snapdragon 836. Mieux, d’après une source visiblement très proche des affaires de l’une ou l’autre firme, la puce devrait comporter huit cœurs cadencés à 2,5 GHz, avec un GPU Adreno 540 cadencé à 740 MHz.

L’informateur a l’origine de ces révélations pensent que d’autres appareils sous Snapdragon 836 suivront rapidement dans la foulée. Il s’attend ainsi à ce que le Pixel 2 et le LG V30 jouent eux aussi cette carte.

Le Snapdragon 845, pour sa part, ne devrait pas se montrer avant 2018. Bien sûr, si Samsung applique la même stratégie, alors le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ devraient être les premiers appareils à en profiter.

Ce serait en tout cas dans l’ordre des choses.