Le Galaxy Note 9 ne manquera visiblement pas de concurrents

Avec les difficultés rencontrées par le Galaxy S9 sur le marché, Samsung fera sans aucun doute de son mieux pour séduire les consommateurs avec le Galaxy Note 9. Cependant, les choses ne vont pas être faciles en raison du nombre important des terminaux concurrents qui seront dévoilés pendant la deuxième moitié de 2018.

Samsung s’apprête à dévoiler le Galaxy Note 9. Si vous avez loupé les informations de ces derniers jours, sachez que la phablette sera présentée au cours d’une conférence Unpacked qui se tiendra à New York le 9 août prochain. Et alors qu’elle n’est même pas encore disponible, les spécialistes s’intéressent déjà aux ventes. C’est le cas d’un célèbre leakeur qui sévit principalement sur Twitter. D’après @UniverseIce, le successeur du Galaxy Note 8 risque de ne pas permettre à la division mobile de Samsung de redresser la barre après les mauvais résultats obtenus avec le Galaxy S9.

Galaxy Note 9

Le Galaxy Note 9 devrait effectivement se heurter à de nombreux produits concurrents, majoritairement chinois.

Meizu, Huawei ou encore Xiaomi projettent eux aussi de lancer leurs terminaux phares au cours du deuxième semestre 2018.

Quel avenir pour le Galaxy Note 9 ?

Pour le moment, il est encore difficile de donner des réponses précises à cette question. Mais étant donné la stratégie des firmes chinoises qui consiste à proposer des produits réellement performants à des prix accessibles à tout le monde, on peut dire que le vaisseau amiral de Samsung risque réellement d’avoir du mal à se vendre.

À cette politique tarifaire misant sur un rapport qualité-prix alléchant s’ajoute la volonté des constructeurs de l’Empire du Milieu de renforcer leur présence à l’international.

On pense notamment à Xiaomi qui vise de plus en plus le marché européen.

Des potentielles alternatives au Galaxy Note 9

Avec son processeur Exynos 9810 et sa RAM dont la capacité sera au moins de 6 Go, le Galaxy Note 9 sera une référence qui ne manquera sans doute pas de puissance. Néanmoins, les modèles concurrents tels que le Meizu 16 — qui sera d’ailleurs présenté le 8 août — l’Oppo R17 ou encore le OnePlus 6T ne vont pas se laisser faire.

Certains constitueront même des alternatives au flagship du chaebol sud-coréen.

Rappelons qu’en plus de ces références, bien d’autres sont attendues au cours de cette deuxième moitié de l’année 2018. Parmi elles, on peut citer le Smartisan Pro 3, le Nubia Z19, le Huawei Mate 20, sans oublier les iPhone de 2018.