Le Galaxy Note 9 s’est fait démonter

Les experts de Hi Tech Mail Ru ont procédé au démontage du Galaxy Note 9. Parmi les atouts majeurs de la nouvelle phablette mis en exergue par le blog russe, il y a le fait qu’elle dispose d’un énorme système de refroidissement liquide.

À peine dévoilé, le Galaxy Note 9 attise la curiosité des bidouilleurs. Néanmoins, c’est tout à fait normal au vu de son prix de vente qui dépasse les 1000 €. Est-ce que ce nouveau terminal du géant coréen en vaut vraiment la peine ? Pour essayer de répondre à cette question, les experts du site russe mentionné en début d’article ont donc décidé d’accéder aux entrailles de la phablette.

Galaxy Note 9 : image 1

L’un des éléments qui ont particulièrement attiré leur attention, c’est la taille du refroidisseur à eau du Galaxy Note 9 qui est largement grand par rapport au système de refroidissement passif du Galaxy Note 8.

Un refroidisseur énorme au sein du Galaxy Note 9

Le refroidissement est essentiel au bon fonctionnement des smartphones et de n’importe quel objet générant de la chaleur. Il permet en effet de préserver la température des composants, notamment du processeur. Du coup, les constructeurs adoptent diverses méthodes dans le but de s’assurer de la bonne dissipation de la chaleur à l’intérieur de leurs produits.

Dans le cas du Galaxy Note 9, Samsung a opté pour un système de refroidissement à base d’eau. Comme on peut le voir sur les images, l’appareil comporte un énorme tube en cuivre. Selon le blog qui a réalisé ce démontage, le liquide se trouve à l’intérieur de cet objet. D’ailleurs au vu des caractéristiques de ce dernier, Hi Tech Mail Ru compare la solution adoptée par le coréen à un système de refroidissement similaire à celui que l’on trouve dans les PC portables.

Un smartphone facilement démontable

Certes, ce système de refroidissement que Samsung a baptisé « eau-carbone » est déjà fonctionnel dans beaucoup de produits concurrents, mais ce qui impressionne, c’est la taille du refroidisseur. Grâce à cette configuration, le Galaxy Note 9 devrait pouvoir tourner des applications énergivores en toute sérénité en raison d’une meilleure maitrise du risque de surchauffe.

Quant aux étapes suivies lors du démontage de la phablette, elles sont semblables à celles du Galaxy Note 8. Autant dire que le Note 9 est aussi facile à démonter que son prédécesseur.

Démontage Galaxy Note 9 : image 1 Démontage Galaxy Note 9 : image 2 Démontage Galaxy Note 9 : image 1