Bientôt un gant intelligent pour contrôler des drones sur la Lune ou Mars ?

Le projet HMP de la NASA ou Haughton-Mars Project a pu réussir à tester sur terrain un gant intelligent pour astronautes qui servira lors de l’exploration de la Lune, de Mars, ou d’autres corps célestes. Le prototype en question permettra aux explorateurs spatiaux de contrôler des robots, incluant des drones, avec des mouvements simples de la main.

Le mois dernier, la NASA a révélé les nouvelles combinaisons spatiales que ses astronautes allaient porter lors des missions Artemis.

Ces nouvelles tenues sont conçues pour que ceux qui les portent soient à l’aise et en sûreté sur la surface de la Lune. Toutefois, comme l’a indiqué la SETI ou Search for Extra-Terrestrial Intelligence, les combinaisons spatiales restent « fondamentalement lourdes », ce qui va limiter la dextérité et la précision avec lesquelles les astronautes vont effectuer leurs tâches.

Ainsi, d’après Pascal Lee, scientifique travaillant avec la SETI et Mars Institute, une combinaison équipée d’un gant intelligent pourrait être la solution.

Les avantages d’un gant intelligent

Selon Pascal Lee, avec un gant intelligent, ce sera plus facile pour les astronautes de contrôler un ensemble d’équipements robotisés. D’après lui, grâce à son utilisation, les opérations scientifiques et d’exploration sur la Lune ou sur Mars seront plus effectives et plus productives.

C’est la startup Ntention qui a développé le prototype de gant intelligent testé  durant la campagne de terrain 2019 du HMP. Il s’agit d’une startup dirigée par des étudiants du Norwegian University of Science and Technology.

D’après Moina Medboe Tamuly, directrice des opérations de Ntention, leur philosophie est de créer une technologie qui rend l’interface homme-machine intuitive et transparente. Elle a aussi indiqué qu’ils étaient ravis de voir que leur technologie avait des applications potentielles dans l’exploration spatiale.

Une utilisation sur d’autres planètes

C’est après avoir été témoin d’une démonstration du gant intelligent pour des applications terrestres que Pascal Lee a suggéré que celui-ci pouvait être intégré à la combinaison d’un astronaute. L’équipe de Ntention a accepté le défi et le prototype a été intégré à une combinaison spatiale existante de Collins Aerospace. Les chercheurs ont alors procédé à une série de tests impliquant la télé-opération de drones commerciaux.

Selon Lee, les astronautes sur la Lune ou sur Mars voudront faire voler des drones pour diverses raisons, par exemple pour prélever des échantillons qui sont hors de portée ou qui nécessitent d’être isolés. Les drones pourront aussi être utilisés pour des missions de recherche ou de secours.

La liste des applications possibles est longue pour le nouveau gant intelligent. Ce qui est sûr, c’est que le travail des astronautes sera grandement facilité avec l’aide de matériels de pointe comme les robots et les drones, des matériels qui n’existaient pas encore lors des missions Apollo.

Mots-clés gant intelligent