NetEase Games acquiert le studio Grasshopper Manufacture

Nouveau rebondissement dans l’actualité mercato du jeu vidéo : le studio japonais Grasshoper Manufacture (No More Heroes), dirigé par Goichi Suda (alias Suda 51), a signé aujourd’hui un acte de cession de capital avec le groupe chinois NetEase Games.

Ce studio auparavant indépendant passe ainsi sous la houlette de l’un des plus gros acteurs du jeu vidéo en Chine, juste derrière le leader Tencent.

XSEED Games

Dans un communiqué mis en ligne sur le site officiel de Grasshoper Manufacture, Suda s’exprime sur ce rachat et les futurs tenants et aboutissements de ce partenariat avec NetEase Games :

“NetEase Games a développé d’excellents jeux par le passé, et cela fait longtemps que je connais leurs talents créatifs. Quand on discutait avec NetEase de “développer ensemble des jeux uniques sur consoles”, nous avons trouvé un accord commun. Après une intense réflexion, nous avons unanimement décidé de nous “mettre ensemble” sur le long terme à travers une profonde coopération afin de créer encore plus de bonnes choses pour les joueurs.

Suda51 tient également à préciser que ce rachat n’influencera pas l’indépendance créative de Grasshoper Manufacture, connu pour ses projets souvent décalés. Il décrit le rôle de NetEase comme étant principalement centré sur le “financement [du] développement“, tandis que le studio continuera la “création et production de jeux” tout en gardant “la touche Grasshoper Manufacture“.

Le dernier jeu en date de Grasshoper Manufacture, No More Heroes III, est sorti sur Nintendo Switch le 27 août dernier.

NetEase à la conquête du marché console

De son côté, NetEase se dit “honoré d’être en compagnie de Mr. Suda“, et ne néglige pas de faire un appel du pied à l’industrie vidéoludique : “[Nous] aimerions également inviter les autres créateurs de jeux au Japon et à travers le monde […] Nous espérons pouvoir soutenir encore plus de créateurs et continuer à créer de bons jeux.

Avec plusieurs jeux mobiles ultra-populaires à son actif, NetEase s’apprête désormais à se lancer sur le marché du jeu vidéo console. Il y a un peu plus d’un an, NetEase ouvrait Sakura Studio, son premier studio dédié au développement de jeu console au Japon. En août dernier, le groupe avait ensuite marqué un nouveau coup important en recrutant Toshihiro Nagoshi, game designer japonais à qui l’on doit les franchises Super Monkey Ball et Yakuza, et important directeur créatif au sein de SEGA.

Mots-clés neteasesuda51