Le Géant de Cerne Abbas est en train d’être restauré par un groupe de bénévoles

Au nord de Dorchester, dans le Dorset, en Angleterre, se trouve perché en haut d’une colline de craie près du village de Cerne Abbas, une silhouette humaine de très grande taille connue sous le nom de Géant de Cerne Abbas. Mais ce géant de craie a beau être là depuis des siècles, il a régulièrement besoin d’entretien pour garder sa splendeur.

11 ans après son dernier rafraîchissement, un groupe de bénévoles a décidé de redonner un coup de neuf au colosse qui commençait à perdre de son éclat.

Une prairie anglaise

Crédits Pixabay

Une tâche ardue réalisée par des bénévoles

Au milieu des papillons qui se promènent sur la colline recouverte de fleurs, des dizaines de volontaires creusent et grattent pour redessiner l’énorme silhouette sculptée dans la colline escarpée. “N’est-il pas merveilleux ?”, s’exclamait Diana Kimber, une habitante du village de Cerne Abbas qui donnait un coup de main. “C’est un symbole important pour notre région. Nous ne le perdrions pour rien au monde.”

Mais restaurer un géant de 55 mètres est une tâche ardue. La plupart du temps, les moutons qui viennent paître sur la colline se chargent de tailler l’herbe pour garder le géant visible. Mais pendant des siècles, chaque décennie, des humains ont dû intervenir pour restaurer la silhouette en extrayant la craie fanée pour la remplacer.

L’ensemble du processus est fait à la main avec divers outils comme des pioches, des pelles, des brosses, etc. Lors de la précédente restauration en 2008, il a fallu 60 jours à 60 personnes pour achever le travail. Cette fois-ci, environ 20 tonnes de craie seront utilisées pour rendre le géant visible à des kilomètres à la ronde.

Mais au fait, qui est le Géant de Cerne Abbas ?

Martin Papworth, un archéologue du National Trust, était sur place pour passer en revue certaines des théories derrière le Géant de Cerne Abbas. Certains, comme Kimber, pensent qu’il pourrait être là depuis plusieurs siècles et qu’il représente un dieu ancien. D’autres pensent plutôt que c’est un dieu celte qui tenait jadis une tête coupée.

Mais la croyance la plus populaire en ce moment veut qu’il soit beaucoup plus moderne, peut-être une caricature d’Oliver Cromwell. En effet, aucune référence au géant n’a été trouvée dans les nombreux documents médiévaux conservés dans l’abbaye de Cerne, située à proximité. “En vérité, personne ne sait vraiment qui il est”, a déclaré Papworth.