Fujitsu victime d’une cyberattaque de grande ampleur !

Le géant japonais des technologies Fujitsu vient d’être durement frappé par une attaque informatique d’envergure. Dans un communiqué alarmant, l’entreprise confirme avoir été la cible de pirates qui auraient pu dérober des données sensibles. Une violation de sécurité d’une gravité sans précédent qui soulève de nombreuses interrogations.

Fujitsu
Crédit 123RF

Une intrusion malveillante avérée avec une fuite d’informations redoutée

C’est par un bref message publié sur son site internet que Fujitsu a révélé l’étendue des dégâts. Selon ses premières constatations, des logiciels malveillants se sont infiltrés au cœur de son système informatique, compromettant plusieurs postes de travail.

Pire encore, les investigations internes menées par Fujitsu laissent craindre le pire : des fichiers contenant des données personnelles et des informations confidentielles sur ses clients auraient pu être dérobés illégalement. Une violation majeure de la sécurité et de la confidentialité des données.

Une enquête d’envergure lancée

Face à la gravité de la situation, Fujitsu a immédiatement réagi. Les systèmes touchés ont été déconnectés du réseau dans l’urgence, tandis qu’une vaste enquête a été ouverte.

Les experts déployés tentent à présent de déterminer la nature précise du logiciel malveillant utilisé et la méthode employée par les pirates pour s’introduire dans le système. Cela permet de circonscrire la faille de sécurité et d’évaluer l’étendue des dommages.

En parallèle, des vérifications approfondies sont menées pour confirmer ou infirmer la fuite effective de données sensibles. Une étape décisive, tant les conséquences pourraient s’avérer désastreuses pour Fujitsu et ses clients.

Dans cette tourmente, Fujitsu a choisi d’adopter une politique de transparence. En effet, l’entreprise a d’ores et déjà notifié l’incident aux autorités compétentes, comme la Commission japonaise de protection des données personnelles. Cependant, de nombreuses zones d’ombre subsistent encore. Fujitsu n’a pour l’heure pas précisé si des signalements similaires seraient effectués auprès d’autres instances réglementaires, notamment aux États-Unis où l’entreprise opère.

À lire aussi : Une cyberattaque a fait 16,6 millions de victimes chez LoanDepot !

Un coup dur pour un géant fragilisé

Pour Fujitsu, déjà ébranlé par de récentes controverses, cette cyberattaque représente un nouveau coup rude. Après le scandale lié à des condamnations injustifiées d’employés britanniques, le groupe voit sa réputation une nouvelle fois ternie.

Si les dégâts venaient à être confirmés, les répercussions pourraient s’avérer considérables, tant sur le plan financier que sur celui de l’image et de la confiance accordée par ses clients. Il s’agira d’un lourd tribut à payer pour ce géant de la tech qui devra redoubler d’efforts pour se remettre de cette grave attaque.

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.