Le gros problème du plastique

Le plastique est l’un des plus grands ennemis de l’environnement. Malheureusement, la plupart des choses que nous utilisons en contiennent. Chaque jour, nous en jetons une quantité importante aux poubelles. Cela peut être un simple emballage de journal ou encore une boîte de yaourt.

En 2016, les États-Unis ont produit 46,3 millions de tonnes de déchets plastiques. Actuellement, peu de gens se rendent vraiment compte de l’impact que l’accumulation du plastique a sur notre environnement. Rappelons que le plastique est produit à partir de carburants fossiles. Et pour l’obtenir, il faut passer par un processus très énergivore.

Une bouteille d'eau
Crédits pixabay

D’autre part, contrairement à ce que certains pensent, le plastique n’est pas toujours recyclé.

A lire aussi : Non, la pollution plastique n’a aucune incidence sur la libido des crabes

Que devient le plastique ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que devenait réellement le plastique lorsqu’on le jette ? Le site Consumer Reports s’est penché sur la question. Et ce qu’il nous apprend est assez intéressant. En fait, seule une infime partie du plastique qui finit dans les déchets est recyclé. Comme le révèlent les données de l’Environmental Protection Agency (EPA), seulement 8,7% des déchets plastiques ont été recyclés aux États-Unis en 2018.

Pour Judith Enck, le recyclage est un argument utilisé par les entreprises pour qu’on ne se préoccupe pas du devenir des déchets plastiques. Lorsqu’ils ne sont pas recyclés, ces déchets sont, soit incinérés, soit envoyés à la décharge, soit jetés dans la nature. D’après l’EPA, environ 16% des déchets plastiques aux États-Unis ont été incinérés. Et une infime quantité a été abandonnée dans la nature.

A lire aussi : 2000 sacs en plastique retrouvés dans… un chameau

Un problème qui risque de s’aggraver

Lorsque le plastique n’est pas recyclé, cela a un impact désastreux sur l’environnement. Mais cela peut également nuire à notre santé. Le plastique se décompose en effet en particules minuscules. Et ces particules peuvent contaminer la nourriture, l’air et l’eau. Elles peuvent s’accumuler dans nos corps et ainsi accroitre les risques de maladies graves.

Si on ne fait rien pour arranger cette situation, le problème risque de s’aggraver. D’après les experts, la production de plastique pourrait doubler d’ici 2050. Pour éviter que cela arrive, ces derniers proposent de multiplier les programmes de recyclage et de réduire la production de plastique dans les entreprises.

Pour le moment, nous avons encore du chemin à faire avant d’en arriver là.

Mots-clés écologie