Le Huawei Mate 30 Pro est le nouveau roi de DxOMark Mobile

Le Huawei Mate 30 Pro a été présenté en grandes pompe la semaine dernière lors d’un événement organisé à Munich. Un événement auréolé d’une ambiance assez singulière en raison des vives tensions entre la marque et l’administration Trump. Des tensions qui ont empêché le géant chinois de livrer le nouveau fer-de-lance de sa flotte avec les applications de Google.

Il semblerait cependant que ces tensions n’aient eu aucun impact sur la note décernée par les équipes de DxOMark Mobile.

Le Huawei Mate 30 Pro a en effet décroché la première place du podium avec une note de 121 points. Une note le plaçant devant le Galaxy Note 10+, le P30 Pro, le Galaxy S10 et le Honor 20 Pro, pour ne citer que ces appareils.

Le Mate 30 Pro, un excellent photophone…

Mais comme souvent, ce n’est pas la note la plus intéressante, mais plutôt le compte rendu détaillé publié par les équipes de DxO.

Il nous apprend en effet que la photo n’est pas le seul domaine dans lequel excelle le Mate 30 Pro. En plus de la note de 131 points en photo, le terminal a ainsi décroché pas moins de 100 points en vidéo. Impressionnant, surtout quand on sait que Huawei a toujours été un peu en retrait sur cette dimension par le passé.

DxO va même plus loin. D’après ses experts, si le Mate 30 Pro excelle dans la plupart des domaines, c’est surtout au niveau des textures et du bruit qu’il se distingue de ses concurrents. L’appareil est en effet capable de conserver un maximum de détails, même lorsque les conditions lumineuses sont difficiles.

Même chose pour l’exposition et la colorimétrie, qui ont visiblement conquis les équipes de DxO. Elles ont d’ailleurs été impressionnées par la dynamique du terminal, notamment dans les ombres. La balance des blancs est également de leur point de vue plus précise que sur le P30 Pro.

… qui a aussi des atouts à faire valoir sur le terrain de la vidéo

Autre point intéressant, le Mate 30 Pro n’excelle pas uniquement sur le grand-angle et il est également capable de restituer des images de très bonne qualité sur l’ultra grand-angle, ce qui ne manquera pas de ravir les amateurs de photos de paysage.

Tout n’est cependant pas parfait. Dans certaines conditions, de l’aliasing peut effectivement se faire ressentir. DxO relève également des expositions changeantes sur les scènes les plus compliquées, et ce que ce soit en photo ou bien en vidéo. Malgré tout, le Mate 30 Pro reste un photophone très capable, ce qui rend finalement son absence sur le marché français encore plus regrettable.

Fort heureusement, les amateurs de photo pourront toujours se réconforter avec les Pixel 4, attendus pour le 15 octobre prochain.