Le Huawei Mate 30 Pro va sortir en France… mais sans les applications Google

Huawei s’est retrouvé en fâcheuse posture en début d’année lorsque Donald Trump a fait passer un décret présidentiel afin d’interdire aux entreprises américaines de faire affaire avec le constructeur. Ce dernier n’a donc plus le droit d’utiliser des services ou des produits développés par les sociétés de l’Oncle Sam et cela vaut bien entendu pour tout ce qui a trait aux applications éditées par Google.

À la place de Huawei, beaucoup de constructeurs auraient réduit la voilure, mais ce n’est pas le cas du géant chinois, ni même de sa filiale Honor.

Le Huawei Mate 30 Pro en pleine action

Le Huawei Mate 30 Pro en pleine action

En octobre, Huawei a donc levé le voile sur sa nouvelle phablette haut de gamme, le Mate 30 Pro.

Le Huawei Mate 30 Pro arrive en France

Mais voilà, en raison des limitations imposées par le décret du président américain, l’entreprise a choisi de se focaliser uniquement sur certains marchés pour la commercialisation de son terminal et la France n’en faisait malheureusement pas partie.

Il semblerait cependant que tout ne soit pas perdu. Pour preuve, le constructeur a publié ce midi une image sur son profil Twitter pour annoncer l’arrivée prochaine du Mate 30 Pro en France.

L’image, très épurée, montre simplement le haut du terminal dépassant sur la droite. Pour l’accompagner, Huawei a choisi une légende qui ne laisse pas franchement place au doute : « Il arrive ». En revanche, si aucune date ne l’accompagne, les sources ont confirmé que l’appareil sera commercialisé le 9 décembre prochain, soit dans une semaine tout rond.

Pas d’applications Google en vue

Le prix restera lui aussi inchangé et l’appareil sera ainsi proposé à 1099 €. Huawei lancera cependant une ODR de 200 € et il accompagnera les premières unités vendues d’une Watch GT et d’un chargeur sans fil 15 W.

En revanche, il ne faudra pas espérer trouver un accès au Play Store sur l’appareil. Si le Mate 30 Pro sera bien entendu livré sous Android 10, aucune des applications de Google ne sera préinstallée dessus. Cela vaut naturellement pour Gmail, mais aussi pour Chrome et le Play Store.

Techniquement, il sera toujours possible de contourner cet oubli en effectuant une installation manuelle, mais attention car la marche à suivre ne sera pas aisée et pourrait ainsi dissuader les plus néophytes de passer à l’acte.