Le Jame Webb Space Telescope sera lancé le 18 décembre et voilà pourquoi ça va tout changer

Voilà environ deux décennies que les astronomes du monde entier attendent l’opérationnalisation du Jame Webb Space Telescope. Aux dernières nouvelles, la NASA vient d’annoncer que le puissant instrument sera enfin lancé vers la fin de cette année, plus précisément le 18 décembre 2021. Les ingénieurs ont enfin terminé les travaux de préparation nécessaires au lancement, cinq ans après la construction de l’observatoire dont la valeur est estimée à 10 milliards de dollars.  

Ainsi, le successeur de Hubble sera lancé depuis le spatioport européen de Guyane française à bord de la fusée Ariane 5, lors du vol VA256. Pour rappel, le but de ce projet mené conjointement par l’ESA, la NASA et l’ASC (l’agence spatiale canadienne), est de remonter plus loin dans l’histoire de l’univers. Le télescope embarque des technologies de pointe capables de prouesses scientifiques jamais accomplies jusqu’à aujourd’hui.

Une photo de la Terre
Crédits Pixabay

Notons que la date de lancement du Jame Webb Space Telescope a été reportée à plusieurs reprises. La dernière en date était le 31 octobre 2021.

Le télescope le plus puissant et le plus complexe jamais lancé

Concrètement, les astronomes utiliseront le télescope pour cartographier la matière noire autour des galaxies pour en démêler les mystères. Ils s’en serviront également pour étudier la composition chimique de planètes lointaines et en évaluer l’habitabilité.

Pour Caroline Harper, responsable des sciences spatiales à l’Agence spatiale britannique, le James Webb Space Telescope sera le télescope le plus puissant et le plus complexe jamais lancé.

« Il fera progresser notre compréhension de l’univers en permettant aux scientifiques de rechercher la formation inobservée des premières galaxies et de regarder à l’intérieur des nuages de poussière où les étoiles et les systèmes planétaires se forment aujourd’hui. »

Caroline Harper

A lire aussi : James Webb Space Telescope, une machine qui nous permettra de remonter le temps

La découverte du premier signe de vie extraterrestre avant 2026 ?

Par ailleurs, l’observatoire est équipé d’un instrument infrarouge moyen. Cet outil permettra aux chercheurs d’analyser les propriétés physiques et chimiques des objets de l’univers primitif avec plus de précision qu’avant.

« En nous rapprochant du lancement, nous nous rapprochons de la compréhension de l’univers et de la place que nous y occupons. »

Caroline Harper

Ce télescope a été spécifiquement conçu pour détecter les signatures d’êtres vivants. Des chercheurs de l’État de l’Ohio estiment qu’il serait à même de trouver « de la vie sur une autre planète en moins de 60 heures ».

Caprice Phillips, une étudiante diplômée qui s’est particulièrement penchée sur l’étude des capacités de cet instrument, a déclaré que nous pourrions, « de façon réaliste, trouver des signes de vie dans les 5 à 10 prochaines années ».  D’après les résultats de son analyse, l’engin serait capable de détecter de l’ammoniac autour de planètes naines gazeuses après seulement quelques orbites.