Le Japon a lancé un appareil pour nettoyer l’espace

L’espace est devenu une véritable poubelle au fil des années. Une centaine d’engins spatiaux ont effectivement été laissés dans l’espace depuis le lancement de Spoutnik à la fin des années 50. Suite aux  mouvements et phénomènes de collisions, ces appareils ont fini par se détruire, créant ainsi des milliers de débris gravitant à des altitudes différentes autour de la Terre.

Avec le temps, ces déchets de plus en plus nombreux sont devenus des menaces pour les appareils et satellites qui sont toujours opérationnels. Pour y remédier, des chercheurs japonais ont travaillé sur un appareil capable de se débarrasser de tous ces débris.

JAXA

La Jaxa a trouvé une solution pour nettoyer l’espace et elle est en train de la tester.

Le 9 décembre, à 8 h 27, heure de Montréal, l’agence spatiale nippone a envoyé dans l’espace un vaisseau de ravitaillement avec à son bord un engin de nettoyage des débris spatiaux.

Le lancement a été un succès

Les images de ce spectacle surprenant ont été diffusées par la Jaxa et donc par l’agence spatiale japonaise. On pouvait apercevoir le vaisseau appelé Kounotori 6 (cigogne) en train de prendre son envol pour l’espace. Le lancement s’est effectué sur l’île méridionale de Tanegashima par une fusée H-IIB.

Quinze minutes après le décollage, une nouvelle a été annoncée par Nobuyoshi Fujimoto, depuis Tanegashima. Le porte-parole de la Jaxa a affirmé que l’opération était un vrai succès : le satellite a fini par se détacher de la fusée pour entrer dans l’orbite prévue.

Dans leurs recherches, les scientifiques de l’agence spatiale nippone ont travaillé sur un moyen de consumer ces déchets de vieux satellites ou de fusées envoyés par l’homme.

Brûler les débris dans l’atmosphère

L’engin de nettoyage spatial qu’ils ont utilisé se présente en fait sous la forme d’un câble électrodynamique attaché à un vaisseau. Il a été fabriqué avec l’aide d’un fabricant de filets de pêche. Ce filament d’acier et d’aluminium de 700 mètres de long et de 30 mètres de large fonctionne comme un aimant.

À partir du champ magnétique de la terre, le câble attire les débris se trouvant à proximité. Après cela, les déchets vont descendre de manière progressive jusqu’à atteindre l’atmosphère, pour finir en cendres fumantes.

Si l’expérience porte ses fruits, alors d’autres appareils du même type seront envoyés dans l’espace afin de le nettoyer de fond en comble.

Mots-clés espacejaxa