Le Japonais qui s’est marié à un hologramme va perdre sa compagne à cause d’une MAJ

Akihido Kondo est devenu une véritable célébrité en 2018 après avoir célébré son mariage avec un hologramme. Et après une année de belle romance, l’homme s’apprête à perdre sa femme… à cause d’une mise à jour. Pas de doute, le romantisme est en train de se perdre.

L’histoire débute en novembre 2018, date du mariage entre notre héros ordinaire et un hologramme de Hatsune Miku, une chanteuse virtuelle née le 31 août 2007 et véritable symbole des tout premiers Vocaloid.

Un mariage pas comme les autres

Un mariage pas comme les autres (capture YouTube)

Très médiatisé, l’événement avait été relayé sur de nombreuses chaînes locales, et puis ensuite à l’étranger. Nous en avions parlé dans cet article.

Un mariage très médiatisé

À l’époque, Akihido Kondo avait expliqué son geste en évoquant un véritable coup de foudre. Il avait alors assuré être tombé sous le charme de la personnalité de son hologramme, mais aussi de son incroyable sens artistique. L’homme avait notamment évoqué ses danses virtuelles envoûtantes et sa musique entêtante.

Plus d’une quarantaine de personnes avaient assisté à l’union improbable entre ces deux âmes esseulées.

Après une année passée à filer le parfait amour avec son hologramme, Akihido Kondo s’apprête cependant à perdre son âme soeur. En cause, une mise à jour attendue pour le début de l’année prochaine. Une mise à jour qui aurait pour effet de réinitialiser l’avatar… et de le remplacer par une nouvelle occurrence.

Et bien sûr, cette mise à jour pose un dilemme moral évident : en 2018, notre ami n’a pas épousé Hatsune Miku, mais son avatar holographique. Et plus précisément celui qui était embarqué à bord d’un appareil vendu par Gatebox, une entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle.

Une idylle amoureuse menacée par une MAJ

Vendu pour la bagatelle de 2 500 €, le dispositif en question se présentait sous la forme d’un tube transparent monté sur un socle en métal, un tube dans lequel apparaissait l’avatar de la chanteuse. Et c’est donc à l’avatar de ce boîtier précisément que s’est marié Akihido Kondo. Un avatar qui va être prochainement remplacé par un nouvel hologramme, ce qui aura bien entendu pour effet de rendre caduc le mariage.

Mariage qui n’avait d’ailleurs rien d’officiel. Aucun certificat de mariage n’a en effet été remis par les autorités à l’époque. Aux yeux de la loi, donc, Akihido aura tout à fait le droit de remplacer son épouse par une nouvelle occurrence, ou même d’en accumuler plusieurs.

Si l’histoire peut prêter à sourire, il faut tout de même rappeler que le célibat est très répandu chez les Japonais. À un tel point que beaucoup préfèrent se tourner vers des compagnons et des compagnes virtuels.

Mots-clés insolite