Le jeu de combat culte Daraku Tenshi sortira en version complète

C’est probablement la nouvelle la plus surprenante de ces derniers jours: le jeu de combat Daraku Tenshi (The Fallen Angels) va bientôt sortir en version complète en arcade, puis sur consoles de salon au Japon. Aucune date n’a néanmoins été annoncée.

Cette réédition sera l’oeuvre du studio Zerodiv (responsable de plusieurs portages de jeu Psikyo sur Nintendo Switch) et éditée par City Connection.

City Connection

Daraku Tenshi est à l’origine un jeu de combat développé par Psikyo et sorti en 1998 en arcade, soit la même année que le cultissime King of Fighters 98 de chez SNK. S’il n’a certainement pas été un succès commercial (seules 300 unités ont été vendues), le jeu a su retrouver une éventuelle popularité grâce à l’émulation et son caractère unique.

Le jeu se déroule en 2010 à Eden, un lieu de débauche né des gravats d’une ville innomée détruite par un tremblement de Terre dix ans auparavant. Ce qu’il reste des habitants se bat pour avoir la peau de Carlos, le chef de la mafia locale. Cette ambiance dystopique est complémentée par la palette de couleurs résolument plus sombre que les autres jeux de son époque.

Le jeu a toujours été considéré comme étant incomplet du à son très léger casting de personnages (seulement huit, là où KoF98 en comptait plus d’une vingtaine par exemple), son équilibrage totalement à l’ouest ou encore son absence de cinématiques de fin pour les personnages dans le mode arcade. Des fans ont pu retrouver 4 personnages incomplets dans les données du jeu, une preuve supplémentaire de sa sortie prématurée.

L’équipe de développement du jeu était supervisée par Mitsuo Kodama, artiste du pixel art de renom ayant travaillé sur des titres tels que les shoot’em’up Last Resort et Ghost Pilots pour le studio SNK. C’est en collaboration avec ce dernier que Kodama travaillera en tant que directeur artistique sur King of Fighters 94 – et c’est avec d’anciens développeurs de ce dernier qu’il réalisera Daraku Tenshi chez Psikyo. Rien d’étonnant à ce que Daraka Tenshi innove en termes d’effets graphiques – de l’ombre aux techniques de rim-lightning, cette identité visuelle très marquée inspirera d’autres studio japonais – comme Capcom pour Capcom vs SNK 2 ou plus ironiquement SNK avec King of Fighters 99.

Sources : japanesenintendo, VGDensetsu

Mots-clés arcadejapon