Le Joker est en train de devenir un symbole de contestation

Il semble que le célèbre ennemi de Batman, je parle bien sûr du Joker, soit en train de devenir le symbole commun des soulèvements populaires qui ont actuellement lieu au Liban, à Hongkong ou encore au Chili.

En effet, alors que le personnage du Joker est au centre du dernier film à succès de Todd Phillips, de nombreux manifestants ont été photographiés avec des maquillages ou des masques représentant la figure du Joker.

Joker

Capture YouTube

Le Joker nouveau symbole de protestation

La loi d’extradition à Hong Kong, la taxe sur le réseau WhatsApp au Liban, et l’augmentation du ticket de métro à Santiago du Chili, trois mesures distinctes (et toutes retirées ou suspendues) mais qui sont à l’origine d’une grande colère populaire contre la classe politique sur trois continents différents. Et il semble que ces trois mouvements, à des milliers de kilomètres les uns des autres, ait trouvé un nouveau point commun ces derniers jours : l’apparition de manifestants arborant le masque du Joker dans les cortèges.

Coïncidence ou pas, le dernier film mettant en scène le personnage du Joker (incarné par l’acteur américain Joaquin Phoenix)  est actuellement projeté dans les salles de cinéma du monde entier et il rencontre un énorme succès. Et le célèbre personnage semble être devenu une source d’inspiration pour certains manifestants, tant à Hongkong qu’au Chili et au Liban.

À Hongkong par exemple, des dizaines de milliers de jeunes bravent l’interdiction de manifester contre le gouvernement local depuis une vingtaine de semaines. Et depuis plusieurs jours, on a vu apparaître sur la toile des photos de manifestants portant le masque, ou le maquillage, du Joker. En effet, depuis que les autorités ont mis en place une loi d’urgence interdisant aux manifestants de se couvrir le visage lors de manifestations publiques ou de rassemblements, eh bien, les manifestants se sont mis justement à se cacher le visage.

C’est dans ce contexte-là que quelques masques du Joker ont fait leur apparition à Hongkong, au milieu d’autres, comme ceux de Winnie l’Ourson ou encore les fameux masques de V pour Vendetta (symbole du mouvement Anonymous).

Le Joker également présent au Chili et au Liban

Hongkong n’est pas le seul endroit où le masque du Joker est apparu au cœur des protestations. Au Chili aussi, où la hausse du prix du métro a provoqué de très violentes manifestations, on a pu voir quelques photos ou vidéos de manifestants déguisés en Joker. Au point qu’un média mexicain, El Imparcial, en a fait un article titré : « Plusieurs clins d’œil au Joker dans les manifestations au Chili ».

Au Liban également, où plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendu dans les rues pour réclamer un changement radical de système politique, plusieurs Jokers ont été observé parmi la foule. Bien que les signes soient trop peu nombreux pour l’heure, pour parler de véritable phénomène, il semble que le symbole du Joker soit en train de suivre le même chemin que le masque du protagoniste de V pour Vendetta, devenu le visage du mouvement Anonymous, et du collectif Occupy.

Mots-clés joker