Le jour où un astéroïde frappa l’Ukraine

Selon l’hypothèse la plus répandue à ce jour, l’impact de Boltysh était impliqué dans la disparition des dinosaures. Une méthode de datation précise ne montre cependant aucune implication dans cette extinction massive.

Un astéroïde faisant trois fois la hauteur de la tour Eiffel a frappé le centre de l’actuelle Ukraine il y a plusieurs millions d’années. L’astroblème de Boltysh est le vestige de ce violent impact et se situe dans le bassin de la rivière Tiasmyn. Le cratère présente aujourd’hui un diamètre de 24 km et ses éjectas de brèches couvrent 6 500 km². Les chercheurs pensent que juste après l’impact, les éjectas s’étaient étendus sur 25 000 km² avec une épaisseur de plus ou moins un mètre.

Un astéroïde dans l'univers
Crédits Pixabay

Des études antérieures ont attribué différentes dates à l’impact de Boltysh. L’événement pourrait avoir coïncidé avec l’impact de Chicxulub Mexique pour appuyer la thèse de l’impact multiple. La formation des deux cratères d’impact aurait ainsi contribué à l’extinction des dinosaures.

Une étude récemment parue dans la revue scientifique Science Advances offre une datation plus précise de l’astroblème de Boltysh. Sa formation serait intervenue 650 000 ans après l’impact de Chicxulub, longtemps après l’extinction massive des dinosaures.

Au début d’un événement hyperthermique majeur

Géologue à l’université de Glasgow au Royaume-Uni, Annemarie Pickersgill a dirigé la nouvelle étude. La chercheuse et son équipe ont analysé les sédiments de l’astroblème afin de déterminer son âge. Ces sédiments proviennent des roches fondues par l’impact et du sol s’y étant accumulé pendant des millions d’années. La méthode de datation utilisée a mesuré l’accumulation d’un isotope particulier de l’argon. Cela a permis d’évaluer l’âge du cratère ukrainien à 65,39 millions d’années.

Les premières tentatives de datation de l’astroblème de Boltysh remontent au début des années 2000. Elles reposaient sur la même technique de datation, mais avec une précision moindre en raison de limitations technologiques. La datation imprécise est à l’origine de l’hypothèse de l’impact multiple.

L’impact de Boltysh n’est peut-être pas responsable de la disparition des dinosaures. Toutefois, sa réalisation se situe à une époque de grands bouleversements climatiques. À cette époque, la planète subissait encore les effets de l’impact de Chicxulub. La collision cosmique qui s’est produite au centre de l’actuelle Ukraine pourrait avoir initié un nouvel événement hyperthermique – une période de réchauffement climatique extrême.

Pas assez gros pour causer des dégâts à l’échelle mondiale ?

La communauté scientifique salue les travaux de Pickersgill et de son équipe. La datation n’est pas remise en cause. Cependant, l’impact de Boltysh n’aurait pas été assez puissant pour avoir des effets à l’échelle mondiale. L’astéroïde de l’astroblème ukrainien était dix fois plus petit que celui à l’origine du cratère de Chicxulub.

L’âge du cratère d’impact de Boltysh coïncide avec le début d’un événement hyperthermique. Géophysicienne à l’université de Stanford aux États-Unis, Sonia Tikoo évoque une simple coïncidence.

Mots-clés astéroïdes