Le Kindle est disponible sur l’iPhone

Pour ceux qui ont vécu dans le fond d’une grotte ces derniers mois, le Kindle d’Amazon est un lecteur d’ebook plutôt sympathique et qui semble rencontrer un certain succès chez les Geeks, malgré un prix de 299€ (quand même). Et bien la bonne nouvelle, c’est que Amazon vient tout juste de lancer Kindle for iPhone, une application gratuite qui va vous permettre de faire la même chose avec le téléphone d’Apple.

Le Kindle disponible sur l'iPhone

Kindle for iPhone

Amazon Kindle for iPhone, la page d'accueil

Quand j’étais jeune, c’est à dire il n’y a pas si longtemps, pour draguer les filles, on avait une méthode imparable : on attendait les beaux jours et on squattait les terrasses de café avec dans nos mains les Fleurs du Mal de Baudelaire. D’ailleurs, j’ai un pote, Mr l’Ours, qui fait toujours le coup mais ça ne marche plus aussi bien qu’avant.

Non parce que nous vivons dans une nouvelle ère. Une ère dans laquelle tout le monde se promène avec un smartphone, un netbook ou encore un ordinateur portable. Dans ce contexte, il fallait bien se mettre à la page et Amazon l’a bien compris puisqu’ils ont lancé le Kindle, une nouvelle manière de chopper des filles quand il fait beau dehors.

Amazon Kindle for iPhone : la liste des ebooks

Seulement voilà, l’engin coûte quand même cher. Beaucoup trop cher. Alors pour les Geeks prolétaire, la célèbre boutique a décidé d’adapter le concept à l’iPhone. Kindle for iPhone vous propose donc exactement la même chose que pour le Kindle, mais adapté au téléphone de la Pomme. Du coup, vous n’aurez plus besoin de claquer votre Codevi, hein (même si vous avez déjà certainement du le vider pour vous acheter un iPhone).

Avec Kindle for iPhone, vous allez donc pouvoir accéder au catalogue d’Amazon pour pas un rond. Point positif, l’application intègre le fameux WhisperSync, qui vous offre la possibilité de synchroniser la lecture de votre Kindle ou de votre iPhone sur votre PC ou votre Mac. Un bon moyen d’organiser facilement ses lectures.

Amazon Kindle for iPhone : la lecture d'un ebook

De la même manière, vous pouvez chopper des ebooks, bien entendu, mais aussi les annoter comme bon vous semble. Une fonctionnalité qui risque notamment d’intéresser les étudiants en lettres. Oui oui, ces mêmes étudiants qui rejoindront ensuite très vite le Pôle Emploi ou, pire, l’IUFM. Bon, je sais, je suis méchant mais ma mère est prof, hein…

Ce qui est chouette, aussi, c’est la possibilité d’agrandir le texte à la volée, bien sûr, mais aussi et surtout de changer sa couleur. On peut opter pour le sepia, pour le noir sur blanc ou encore le blanc sur noir. Dans tous les cas, l’application est fluide et très agréable à utiliser.

Ce que je pense des ebooks

Amazon Kindle for iPhone : le changement de couleur du texte

Pour être franc, je ne crois pas vraiment en l’avenir des lecteurs d’ebooks. Bossant en bibliothèque, je n’ai absolument rien contre les livres, qu’on se le dise, mais je trouve pour ma part que rien ne vaut un bon vieux bouquin que l’on tient entre ses mains. Le fait est qu’en plus d’être un média, le livre est aussi et surtout un objet. Un objet de plaisir pour certains, de torture pour d’autres, mais offre un rapport et des sensations bien spécifiques.

Et encore, on parle là des romans mais on pourrait aussi parler des livres d’art comme les fameux Mazenod. Ces derniers coûtent cher, souvent plus que le Kindle, mais pour avoir déjà eu l’occasion d’y jeter un œil, je peux vous dire qu’aucun lecteur d’ebooks n’est capable de rivaliser avec eux. Cette collection est tout simplement sublime et elle serait tout bonnement impossible à adapter à ce type de formats.

Amazon Kindle for iPhone : l'ajout d'une note

Alors après, c’est certain, je peux parfaitement me tromper mais le fait est que même si je suis un Geek, même si j’adore les nouvelles technologies, je fais aussi partie de ceux qui pensent que le livre n’est certainement pas prêt de disparaître ou d’évoluer vers le format électronique.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.