Le Kindle est en rupture de stock

Quelques jours après avoir lancé son nouveau Kindle, Amazon vient d’annoncer une rupture de stock temporaire pour toutes ses liseuses numériques. Notons que ce point concerne aussi bien les Kindle 3G commercialisés à 189$ que les Kindle WiFi commercialisés à 139$. Autant dire que si vous comptiez vous en procurer un, alors il vous faudra attendre encore quelques semaines puisque la firme ne recevra de nouvelles liseuses qu’aux environs du 4 septembre.

Selon des analystes, Amazon aurait vendu près de 3 millions de liseuses depuis la toute première version du Kindle. Un score honorable, certes, mais qui n’a pas été validé (ou invalidé) par la firme puisque cette dernière n’a communiqué aucun chiffre relatif à ses dernières ventes.

Notons que ce succès n’a rien d’étonnant. Plus que de proposer une liseuse numérique, c’est une véritable plate-forme dédiée aux ebooks que la société Amazon propose à ses utilisateurs. Une plate-forme complète et un véritable écosystème pour tous les amoureux du livre numérique. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que le Kindle se vende bien.

Via