Le Kirin 1000 commence à faire parler de lui

À peine un mois après que Huawei ait dévoilé le Kirin 990 sur sa série Mate 30, le géant chinois songe déjà à son successeur : le Kirin 1000. Le site Huawei Central a effectivement annoncé, le lundi 30 septembre 2019 que le groupe Huawei a déjà commencé à travailler sur le Kirin 1000, qui selon GSMArena, est le premier jeu de puces construit par la firme chinoise sur le procédé 5 nm. Apparemment, le lancement de ce chipset est prévu pour le second semestre de 2020.

Alors qu’en mai dernier, la société britannique de développement de processeurs d’architecture externes ARM avait annonçé qu’elle allait rompre toute collaboration avec Huawei pour se conformer aux restrictions américaines, elle annonce récemment qu’il n’en est rien et que sa collaboration avec Huawei n’a jamais cessé.

EETimes a rapporté le vendredi 27 septembre dernier que les représentants d’ARM, d’ARM China et de Huawei se sont rencontrés à Shenzhen et ont même pris une photo de leur poignée de main pour signifier la continuité de leur relation.

C’est dans le cadre de cette collaboration que l’entreprise chinoise a ainsi annoncé que sa filiale processeur HiSilicon était en train de concevoir le prochain SoC Kirin sur architecture ARM.

On devrait en avoir le cœur net en septembre 2020

Toujours selon GSMArena, on devrait retrouver le Kirin 1000 dans la prochaine génération de phablettes haut de gamme de Huawei, la série Huawei Mate 40 et celui-ci devrait être gravé en 5 nm par le fondeur taïwanais TSMC. Ce dernier annonce effectivement que la production de masse du 5 nm débutera en mars 2020.

À noter également que le Kirin 1000 débarquera avec le nouveau cœur Arm Cortex-A77 qui, selon les rumeurs, augmenterait de 20% la puissance du smartphone pour la même consommation d’énergie. Ce SoC pourrait également rendre le GPU encore plus puissant et renforcer l’accélération matérielle pour l’intelligence artificielle.

Dans tous les cas, on s’attend ainsi à découvrir le SoC Kirin 1000 dans les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro de Huawei. Si elle respecte le planning habituel, la firme chinoise pourrait probablement présenter ce nouveau processeur dans le courant du mois de septembre, lors de l’IFA 2020.

Mots-clés huaweikirin 1000