Le Kirin 710 est officiel et il ne manque pas de ressource

Huawei ne chôme pas en ce moment et le constructeur vient ainsi de lever le voile sur une nouvelle puce positionnée cette fois sur le milieu de gamme : le Kirin 710. Il a de nombreux atouts dans sa manche et il ne semble pas manquer de répondant.

Le Kirin 710 succède au Kirin 659 et il a donc été pensé pour accompagner tous les appareils positionnés sur le milieu de gamme.

Kirin 660

HiSilicon serait en train de travailler sur une puce milieu de gamme très musclée.

Si le Nova 3i est le tout premier à bénéficier de ses largesses, il ne sera pas le seul et d’autres appareils équipés de cette puce devraient rapidement voir le jour chez Huawei et Honor.

Kirin 710 : un souffle nouveau sur le milieu de gamme

Le Kirin 710 pousse le concept un peu plus loin en termes de finesse de gravure et la puce est ainsi gravée en 12 nm, contre 16 nm pour le vieillissant Kirin 659. Ce détail est bien entendu loin d’être anodin, car ce nouveau SoC sera de ce fait en mesure de proposer des performances accrues avec une consommation énergétique maîtrisée.

D’après Huawei, cette nouvelle puce devrait d’ailleurs proposer une puissance de calcul bien supérieure à celle de la génération précédente.

Comme toujours, ces chiffres sont à prendre avec prudence, mais le géant évoque un gain de 75 % en single core et de 68 % en multi core. Le CPU repose en outre sur un total de huit coeurs répartis en deux ensembles différents, avec quatre Cortex A73 cadencés à 2,2 GHz d’un côté et quatre Cortex A53 cadencés à 1,7 GHz de l’autre. Le second cluster sera utilisé pour toutes les tâches courantes et le premier ne s’activera que sur les calculs les plus complexes.

Une puce plus puissante et plus économe en énergie

Quant au GPU, le constructeur indique dans son communiqué qu’il sera environ 1,3 fois plus rapide que celui du précédent SoC.

Huawei n’en est pas resté là bien entendu et la firme a ainsi doté son SoC d’un meilleur DSP et d’un meilleur ISP. Le Kirin 710 sera donc plus à l’aise en photo et en vidéo. Mieux, il sera lui aussi capable d’analyser la scène photographiée et il pourra même proposer des fonctions de reconnaissance faciale. La 4G VoLTE en double SIM répond également à l’appel et la puce est même équipée d’un modem compatible avec la 4G de catégorie 12.

Bref, sur le papier, elle a tout pour plaire, mais il faudra bien entendu attendre les premiers benchmarks pour savoir ce qu’elle a dans le ventre.

Mots-clés huaweikirin 710