Le lancement de la nouvelle fournée de satellites Starlink de nouveau repoussé

Pour son projet Starlink, SpaceX, prévoit de mettre en place une méga-constellation constituée de milliers de satellites qui seront en orbite autour de la Terre. Grâce à ce projet, SpaceX veut ainsi connecter le monde entier à Internet, à un coût moins cher.

Le dimanche 17 mai 2020, le lancement d’une fusée Falcon 9, embarquant 60 satellites supplémentaires à son bord, aurait dû avoir lieu depuis la station de Cape Canaveral Air Force. Mais le report du lancement du X-37B de l’USSF, initialement prévu le samedi 16 mai, finalement reporté le lendemain a bousculé le programme.

Crédits Unsplash

Résultat, le lancement de SpaceX fut reporté pour le lundi 18 mai, puis pour le mardi 19 mai 2020, pour cause de mauvaises conditions atmosphériques. Les choses ne s’étant pas améliorées, la tempête Arthur en cause, il a été décidé que le lancement de la nouvelle fournée de satellites Starlink sera définitivement reprogrammé après le 27 mai prochain. L’annonce a été faite par SpaceX via un tweet.

Ce prochain lancement de satellites Starlink sera le huitième

Selon le National Hurricane Center, la tempête Arthur engendrera des vents turbulents pouvant atteindre une puissance de 63 km/h. Cela a encore conduit au report du huitième lancement de satellites Starlink, qui aura finalement lieu après le lancement de la mission Demo-2, soit après le 27 mai 2020.

Pour rappel, deux astronautes de la NASA seront envoyés vers l’ISS dans le cadre de cette opération.

Ce report donnera aussi l’occasion à SpaceX d’apporter des améliorations à ses satellites, qui sont très critiqués par les astronomes et divers scientifiques. En effet, tandis que les satellites Starlink sont à chaque fois lancés par lot de 60, ils sont particulièrement luisants et brouillent les observations spatiales.

Un lancement qui va aussi servir au test de VisorSat

Suite à la remarque concernant ses satellites, SpaceX a mis au point VisorSat, une sorte de parasol qui supprimera la réflexion de la lumière émise par le Soleil.

Grâce à ce nouveau système, les satellites de la constellation Starlink devraient être nettement moins brillants et interféreront moins avec les observations.

En avril dernier, le fondateur de SpaceX, Elon Musk, a déclaré que le prochain lancement de SpaceX servira également à tester l’efficacité de VisorSat, le « nouveau pare-soleil » des satellites Starlink.

Tandis qu’Elon Musk a précisé qu’à partir du neuvième lancement, chaque satellite Starlink disposera de VisorSat, il n’a pas indiqué le nombre de satellites qui en seront équipés, dans le lot qui constitue ce huitième lancement.

Mots-clés spacexstarlink