Le LG Wing est officiel, mais pourquoi ?

LG vient de présenter un tout nouveau smartphone au format résolument atypique – voire étrange. Le LG Wing, c’est son nom, est en effet équipé d’un écran capable de pivoter à la verticale ou à l’horizontale… avec un deuxième écran placé en dessous. Mais pourquoi ?

À première vue, le LG Wing ne semble pas vraiment sortir de l’ordinaire.

Le LG Wing ne ressemble pas vraiment aux autres smartphones, et ce n'est pas forcément un compliment

Le LG Wing ne ressemble pas vraiment aux autres smartphones, et ce n’est pas forcément un compliment

Lorsque son écran est placé à la verticale, il ressemble même à tous ses concurrents : écran aux bordures contenues, dos en verre avec effet dégradé, il reprend en effet tous les poncifs du genre.

LG Wing, le smartphone en “T”

Mais voilà, le LG Wing a une particularité bien à lui : l’écran qui recouvre toute sa façade peut pivoter sur lui même pour se placer… à l’horizontale. Plus étonnant encore, une fois la pièce placée de cette manière, un second écran apparaît en dessous.

Selon LG, ce format est idéal, car il permet d’utiliser plus confortablement deux applications côte à côte. Une fois l’écran pivoté, il sera par exemple possible de fixer une vidéo sur l’écran du haut tout en tapant la discute avec ses amis sur Twitter grâce à l’écran du bas.

Il y a mieux cependant. Car s’il est possible de placer deux applications différentes sur chaque écran, le LG Wing permet aussi d’afficher la même application sur les deux écrans. Dans ce mode, il sera possible de diviser l’interface en deux et de conserver, par exemple, les contrôles du lecteur multimédia sur l’écran du bas tout en regardant la vidéo en cours de lecture sur l’écran du haut. Seul bémol, ce mode nécessite une mise à jour des applications et cela veut donc dire que les éditeurs et développeurs devront intégrer l’API fournie à leurs outils.

Deux écrans pour faciliter le multitâche

Du moins en supposant qu’ils acceptent de le faire, ce qui n’est évidemment pas gagné d’avance.

Sur un plan plus technique, le LG Wing est donc équipé de deux écrans. L’écran supérieur atteint les 6,8 pouces et il est de type P-OLED, avec une définition en FHD+ et une résolution en 2 460 x 1 080. Le plus petit est de type G-OLED et il ne dépasse pas les 3,9 pouces, avec cette fois une résolution en 1 240 x 1 080.

Afin de conserver un prix de vente que l’on imagine – ou plutôt que l’on espère – raisonnable, LG s’est tourné vers un Snapdragon 765G pour animer son téléphone. Il supporte donc la 5G. Pour l’accompagner, on trouve 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage extensible.

Sans grande surprise, le form factor du produit a un impact sur sa batterie et le LG Wing se contente ainsi d’une capacité de 4 000 mAh. Bon point en revanche, la batterie est compatible avec le Quick Charge 4.0 et la charge sans fil.

Lorsque l'écran supérieur pivote, il laisse apparaître un deuxième écran

Lorsque l’écran supérieur pivote, il laisse apparaître un deuxième écran

Un smartphone qui semble davantage tenir du prototype

Le module photo s’appuie de son côté sur trois capteurs, et plus précisément sur un capteur principal de 64 mpx (f/1.8), sur un capteur secondaire de 13 mpx et sur un troisième capteur de 12 mpx. La caméra frontale atteint les 32 mpx et on a en plus le WiGi 5, le Bluetooth 5.1 ou encore le NFC, le tout pour un poids de 260 grammes. Le LG Wing sera donc un poil plus lourd qu’un iPhone 11 Pro Max, qui n’est lui même pas ce que l’on pourrait qualifier de poids plume.

Si l’on ne peut que saluer la prouesse technique, on se demande tout de même si un tel format a réellement une chance de s’imposer sur le marché. LG tente quelque chose d’original, c’est vrai, mais le produit repose tout de même beaucoup sur le volontariat des développeurs, des développeurs qui ont pour habitude de privilégier les formats qui marchent et qui ont réellement une chance de se vendre.

Le LG Wing offrirait un format idéal pour les prises de vue.

Le LG Wing offrirait un format idéal pour les prises de vue.

Lancement en Corée le mois prochain

Là, pour le coup, le LG Wing semble davantage tenir du prototype lancé par une marque qui n’arrive – malheureusement – plus à s’imposer sur le marché des smartphones.

A noter que le terminal sortira en Corée en octobre. On ignore en revanche tout de son prix de vente.

À lire aussi : Le LG Wing se montre un peu

Mots-clés lg