Le logiciel permettant à Stephen Hawking de parler devient open-source

Atteint d’ALS, Stephen Hawking ne peut s’exprimer comme la plupart d’entre nous. Fort heureusement, depuis des années, Intel l’aide au travers d’un terminal spécial, un terminal équipé d’un programme, le tout permettant au physicien reconnu de s’exprimer à travers elle, avec cette fameuse voix désincarnée.

La dernière annonce d’Intel concernant ce programme devrait redonner un peu d’espoir à des personnes atteintes de maladies proches : la compagnie a en effet déclaré que son programme, du nom de ACAT pour Assistive Context-Aware Toolkit, devenait open-source afin d’attirer les développeurs.

Stephen Hawking

Stephen Hawking, aidé par ACAT

La technologie derrière ACAT est remarquable et permet à tout utilisateur de s’exprimer avec très peu de mouvements, ce qui est la contrainte principale pour les personnes atteintes d’ALS.

Un clavier est donc affiché à cet utilisateur qui sélectionnera les lettres composant le mot qu’il veut dire. Pour effectuer cette sélection, il n’aura qu’à regarder ces mêmes lettres, grâce à une détection effectuée au travers d’un programme de reconnaissance faciale.

Une fois que les premières lettres sont sélectionnées, le programme se charge de les analyser pour deviner le mot en cours d’écriture, un peu comme ce qu’on peut voir sur le clavier virtuel de Google sur Android pour vous donner une idée.

En rendant ACAT open-source, Intel souhaite donc attirer les développeurs afin que ces derniers trouvent de nouvelles idées d’applications, pour rendre ACAT toujours plus utile. Malheureusement, tous les développeurs ne pourront pas participer à l’effort puisque ACAT n’est disponible que sous Windows.

Quoiqu’il en soit, si le projet vous intéresse, vous pouvez commencer par aller voir du côté de son code source disponible sur GitHub. Qui sait, si vous avez une idée vraiment géniale, il se pourrait bien que votre création aide pas mal de gens à travers le monde.

Via | Photo : Doug Wheller

Mots-clés intel