Le MacBook 2015 est en vente, mais il va vous coûter cher

Apple a présenté le mois dernier une nouvelle machine taillée pour les utilisateurs les plus nomades. Le MacBook a évidemment fait couler beaucoup d’encre au fil de ces dernières semaines mais il aura fallu attendre ce mois d’avril pour pouvoir passer commande. La machine vient effectivement de faire son entrée sur l’Apple Store. Attention cependant car elle va vous coûter cher.

Ce n’est pas une surprise, nous le savions depuis le départ mais la Pomme Croquée ne propose par défaut que deux configurations. La première est proposée à 1 449 euros, contre 1 799 euros pour la seconde.

Focus MacBook 2015 : image 2

Le MacBook va vous coûter cher.

Quelles différences y a-t-il entre les deux ? Il y en a essentiellement deux : elles n’ont pas la même puce, et pas la même quantité de mémoire interne.

250 euros pour 200 MHz en plus !

Le premier MacBook est ainsi propulsé par un processeur Intel Core M constitué de deux coeurs cadencés à 1,1 GHz, avec Turbo Boost jusqu’à 2,4 GHz. On trouve aussi 8 Go de mémoire vive, une carte graphique HD Graphics 5300 et 256 Go de stockage en flash PCIe. Son petit copain, pour sa part, a droit à un processeur Intel Core M cadencé à 1,2 GHz (Turbo Boost à 2,6 Ghz) et à 512 Go de stockage.

Pas de changements sur le reste de sa fiche technique.

Ces prix sont connus de longue date mais le meilleur reste à venir car Apple propose aussi une option permettant de booster la fréquence du processeur. Et là, on peut dire que la firme n’y va pas de main morte. Sur le premier modèle, il faudra débourser 250 euros pour passer sur un Intel Core M cadencé à 1,3 Ghz (Turbo Boost à 2,9 GHz).

Le coût de l’option est ramené à 150 euros pour le second modèle.

Le MacBook étant de sortie, les langues ont commencé à se délier et plusieurs sites américains ont publié leur test. Engadget le trouve un peu trop cher. Le Wall Street Journal déconseille carrément son achat, en disant qu’il vaut mieux attendre le second modèle avant de se lancer. Re/code se plaint pour sa part de son autonomie et de sa connectique limitée.

Difficilement d’être surpris. J’avais d’ailleurs pointé du doigt les nombreux défauts de la machine dans mon dernier Focus.

Mots-clés applemacbook