Le MacBook Air passe à ARM

Apple a créé la surprise lors du dernier WWDC en annonçant un nouveau changement d’architecture. Pour la troisième fois depuis sa création, la firme a en effet décidé de redistribuer les cartes et de basculer ses Mac sous ARM, et plus précisément sous Apple Silicon.

A l’époque, la marque avait évoqué un lancement en plusieurs vagues, avec un premier lancement à la fin de l’année. Elle n’avait pas menti.

Le nouveau MacBook Air

Elle a en effet profité de son nouveau Keynote pour dévoiler un MacBook Air sous ARM

Un MacBook Air lookée et léger

Le MacBook Air sous ARM est bien entendu animé par une puce M1, que nous venons tout juste d’évoquer.

Grâce à cette nouvelle puce, il offre des performances 3,5x supérieures à celles du modèle actuel sur la partie CPU et 5x sur la partie GPU… et tout ça sans émettre le moindre bruit puisqu’il est dépourvu de système de ventilation actif.

Apple n’a bien entendu pas manqué d’étriller la concurrence. D’après la firme, le MacBook Air sous M1 serait donc plus rapide que 98 % des PC sous Windows vendus sur le marché.

Mais le MacBook Air n’a pas pour seul avantage son processeur. Il est également équipé d’un nouveau SSD offrant de meilleures performances en lecture et en écriture. Tout sera donc plus réactif.

Ce que l’on attend d’un ordinateur nomade, c’est bien entendu une bonne autonomie. Le MacBook Air sous M1 pourra justement tenir 15 heures en consultation de sites web… et 18 heures en lecture de vidéos. L’autonomie la plus importante jamais trouvée sur un MacBook Air.

Prix & Disponibilité

Le MacBook Air sous M1 peut être précommandé dès ce soir. Les livraisons démarreront vendredi de la semaine prochaine. Quant à la version finale de macOS Big Sur, elle sortira ce vendredi.

Deux modèles sont proposés. Le premier embarque une puce M1, 8 Go de mémoire vive et 256 Go de SSD, pour un prix démarrant à 1 129 €. Le second va un peu plus loin en proposant 512 Go de SSD. La machine est proposée en trois couleurs : gris sidéral, argent et rose.

Apple, comme à son habitude, propose aussi des options. Il est par exemple possible de passer sur 16 Go de mémoire vive, en échange d’un forfait calé à 230 €. Le SSD peut aussi être étendu à 1 to (+ 460 €) ou 2 To (+ 920 €).