Le MacBook Pro avec Touch Bar est presque impossible à réparer

iFixit s’est fait les dents sur le tout nouveau MacBook Pro, et plus précisément sur le modèle équipé d’une Touch Bar. Le verdict est sans appel, la machine est quasiment impossible à réparer. Pire, elle ne pourra pas non plus évoluer puisque la plupart de ses composants sont soudés les uns aux autres.

Annoncé en grande pompe le mois dernier, le MacBook Pro se décline en plusieurs versions. iFixit avait eu l’occasion de démonter le modèle dépourvu de Touch Bar au début du mois et il s’est désormais attaqué à celui doté de la fameuse barre tactile très largement mise en avant par la marque dans son dernier Keynote.

Démontage MBP

Le MacBook Pro avec Touch Bar s’est fait démonter et ce n’est pas glorieux.

Et autant vous prévenir tout de suite, le bilan de l’opération est loin d’être positif. La machine décroche en effet la pire note de l’histoire de la gamme, une note fixée à 1/10.

Le MacBook Pro avec Touch Bar est presque impossible à réparer

Les virtuoses du tournevis ont en effet été de mauvaises surprises en mauvaises surprises. La batterie, pour commencer, est collée au reste du châssis et elle est très difficile à enlever.

C’est moyen, mais ce n’est pas le plus problématique, car Apple a aussi fait le choix de souder tous les composants de la machine à la carte mère. Cela vaut pour le processeur ou pour la mémoire vive, bien sûr, mais également pour le circuit graphique et pour le SSD. Il est donc impossible de le changer sans sortir le fer à souder.

Cela veut aussi dire que vous n’aurez pas intérêt à vous tromper en passant commande. Il sera en effet préférable de voir large pour ne pas vous retrouver à l’étroit, quitte à souscrire à une des nombreuses options proposées par l’entreprise. Options facturées au prix fort, naturellement.

Et la Touch Bar, alors ? Elle ne s’en sort pas mieux, car elle est aussi soudée au châssis de la machine et il est donc extrêmement difficile de la retirer sans l’abîmer. Preuve en est, en démontant la barre, le numériseur s’est détaché de l’écran.

Des grilles de haut-parleurs qui ne servent à rien

Mais ce n’est pas le plus amusant. Non, car si l’on en croit ce fameux démontage en règle, alors les grilles des haut-parleurs placées autour de l’écran ne serviraient… à rien. Le son est en effet diffusé par le biais des bouches d’aérations situées sur les tranches de l’ordinateur et ces fameuses grilles servent simplement à décorer la machine.

Apple n’est évidemment pas le seul constructeur à (ab)user de colle et de soudures. La plupart des ultrabooks souffrent des mêmes défauts, en raison de leur format. Lorsqu’on veut produire l’ordinateur le plus fin et le plus léger possible, il faut bien faire quelques concessions. Notamment au niveau des vis de fixation.

Maintenant, ces limitations présentent aussi un intérêt pour la marque. En procédant de la sorte, elle s’assure en effet de garder le contrôle de sa machine et, surtout, de ses futures réparations.

Mots-clés applemacbook pro