Le marché de l’intelligence artificielle pèsera 46 milliards de dollars en 2020

IDC a récemment présenté les résultats d’une étude menée sur l’évolution des marchés mondiaux. Selon le cabinet d’étude, d’ici trois ans, le marché de l’intelligence artificielle et des systèmes cognitifs va beaucoup évoluer. Une croissance annuelle de cinquante-quatre pour cent est prévue. Cela équivaut à la somme de quarante-six-milliards de dollars.

Selon IDC, le marché atteindra 12,5 milliards de dollars cette année. Par rapport à l’année dernière, la progression est chiffrée à cinquante-neuf pour cent. Cette croissance solide et soutenue s’expliquerait notamment par la compétitivité croissante des firmes dans ce domaine.

IDC IA

L’IA n’a pas fini de se développer d’après IDC.

Ce phénomène pourrait transformer la manière dont les entreprises produisent et les acheteurs consomment.

Prochaine vague technologique

David Schubmehl, le directeur de recherche au sein d’IDC, a ainsi déclaré : « Les applications intelligentes basées sur l’informatique cognitive, l’intelligence artificielle et le Deep Learning sont la prochaine vague technologique transformant la façon dont les consommateurs et les entreprises travaillent, apprennent et jouent ».

Pour lui, « les systèmes cognitifs et d’IA deviennent rapidement une composante clef de l’infrastructure IT et toutes les entreprises doivent comprendre ces technologies et en planifier l’adoption ainsi que l’usage au sein de leurs organisations. »

À ce propos, l’étude montre que le segment des applications sera celui qui connaîtra la croissance la plus marquée, soit près de 70 %.

Le Japon avec plus de 107 % de croissance

IDC a également établi une liste des plus grosses dépenses de l’année 2017 dans le domaine. La plus énorme est celle déployée pour les applications cognitives, estimée à 4,5 milliards de dollars. Ensuite, il y a celles destinées aux recommandations, aux prédictions et aux services, soit 3,5 milliards de dollars.

Selon les calculs du cabinet, près de 78 % des investissements sur ce nouveau marché s’opèrent aux États-Unis. La seconde position est occupée par la région EMEA, laquelle l’Europe fait partie. Toutefois, selon les prédictions, l’Asie-Pacifique prendrait sa place en 2020. Ce serait notamment dû à l’impressionnante croissance des investissements japonais. Le cabinet estime que pour les trois années qui suivent, sa progression annuelle moyenne s’élèvera à plus de 107 %.

L’intelligence artificielle est déjà présente dans les smartphones, voitures autonomes, algorithmes des navigateurs, etc. À la lumière de ces chiffres, son champ d’application n’a sans doute pas fini de s’étendre.