Le Mavic Mini est officiel et vous allez adorer l’avoir dans votre sac à dos

DJI n’aura pas fait mentir les rumeurs. Le constructeur aux trois lettres vient en effet de lever le voile sur un tout nouveau drone, le Mavic Mini. Un drone visant un public assez large.

Pourquoi changer une recette qui fonctionne ? Le Mavic Mini emprunte en effet beaucoup à la gamme. Il hérite ainsi du même form factor et il est muni de bras capables de se replier contre son corps. Le tout avec des dimensions encore plus contenues et un poids plus léger.

Le Mavic Mini brille par sa compacité

Le Mavic Mini brille par sa compacité (Crédits DJI)

Le Mavic Mini ne dépasse effectivement pas les 249 grammes sur la balance. Un chiffre important au regard de la législation américaine puisque tous les drones d’un poids supérieur à 250 grammes doivent impérativement être enregistrés auprès de la FAA.

Le Mavic Mini est officiel !

En France, cela ne change cependant rien puisque la limite imposée par la législation est de 800 grammes.

Mais ce poids contenu a un autre avantage : l’autonomie. Le Mavic Mini pourra voler pendant une demi-heure et il fera donc mieux que la plupart de ses camarades puisque l’autonomie de ces derniers les situe plutôt autour des vingt minutes.

Jusque là, c’est presque un sans-faute, mais tout n’est pas parfait malheureusement et le dernier-né des laboratoires de DJI souffre ainsi d’une définition poussive. Contrairement aux Mavic Air et Mavic Pro, il devra se limiter à une définition en 2,7K, avec une cadence d’images à 30 ips.

Pas de 4K au programme, et les vidéastes amateurs de grosses définitions auront donc tout intérêt à se tourner vers l’un des autres drones de la gamme.

Un drone tourné vers le grand public

Même chose pour la portée, limitée cette fois à 2 kilomètres. Une fois encore, on se trouve donc un peu en dessous de ce que proposent les autres Mavic.

Autre information de taille, pour utiliser le Mavic Mini, il faudra vous tourner vers une toute nouvelle application, DJI Fly. Si vous comptiez pouvoir piloter votre nouveau drone depuis l’une des autres applications de la marque, il faudra donc réviser votre jugement.

Reste que le Mavic Mini a au moins un avantage sur ses compagnons : son prix de vente. A 399 €, il est en effet plus accessible que celui demandé pour les autres modèles. Disponible dès à présent, le drone est d’ailleurs aussi proposé en version fly more combo avec un peu plus d’accessoires et une sacoche de transport. Le prix passe en revanche à 499 €.

Le Mavic Mini en vol

Le Mavic Mini en vol (Crédits DJI)

La télécommande du Mavic Mini

La télécommande du Mavic Mini (Crédits DJI)

Mots-clés djimavic mini