Le Mavic Mini se dévoile dans une vidéo de prise en main

DJI serait selon certaines sources en train de travailler sur un Mavic Mini, et donc sur un nouveau drone capable de remplacer le vieillissant Spark. Beaucoup s’attendaient à ce que ce nouvel appareil soit dévoilé durant le dernier événement de la marque, mais cette dernière a préféré se focaliser sur son nouveau stabilisateur.

Oui, mais tout n’est pas perdu, puisqu’une vidéo présentant le Mavic Mini sous tous les angles vient d’apparaître en ligne.

Capture YouTube

La vidéo en question serait apparue pour la toute première fois sur un groupe Facebook avant de finir sur YouTube.

Le Mavic Mini se montre encore un peu

Si la séquence est encore en ligne à l’heure où nous écrivons ces lignes, elle est susceptible de disparaître très vite. DJI n’a pas pour habitude de rester les bras croisés face aux fuites et YouTube a plutôt tendance à se ranger du côté des marques dans ce genre de cas.

Toujours est-il que si la vidéo ne dure pas plus d’une vingtaine de secondes, elle nous permet au moins de nous faire une idée plus précise des dimensions et de l’encombrement du drone.

Un drone qui impressionne d’ailleurs beaucoup sur ce terrain. Lorsque les bras sont repliés contre son corps, il peut parfaitement tenir dans la main. C’est évidemment une bonne nouvelle, car cela veut aussi dire qu’il n’aura aucun mal à trouver sa place au fond d’un sac ou d’une sacoche.

Et comme le dit le célèbre adage, le meilleur appareil photo (ou la meilleure caméra), c’est encore celui (ou celle) que l’on garde toujours avec soi.

Or ici, nous serons apparemment tranquilles puisque le Mavic Mini ne dépassera pas les 170 mm en longueur, les 125 mm en largeur et les 55 mm en épaisseur. Pas d’après les infos dénichées par Photo Rumors en tout cas.

En revanche, seul le corps du drone apparaît dans la vidéo. Ce dernier a ainsi été vidé de sa batterie, mais aussi de sa caméra. Et c’est évidemment dommage puisqu’on ne sait du coup pas à quoi ressemblera sa nacelle.

On connaît aussi sa fiche technique

Concernant la partie technique, nous en savons également un peu plus. L’appareil sera ainsi capable d’atteindre les 50 km/h en mode sport, et il pourra voler pendant 17 ou 18 minutes maximum. Tout dépendra en effet de la situation météorologique. En revanche, il ne supportera pas les plus basses températures et il aura ainsi besoin d’une température située entre 0°C et 40°C pour fonctionner. Dommage pour nos amis québécois.

En prime, le Mavic Air embarquera un GPS et un système de transmission fonctionnant sur les 2,4 GHz… et les 5,8 GHz.

La nacelle sera pour sa part stabilisée sur trois axes avec un range compris entre -850 et 0°. DJI semble avoir jeté son dévolu sur un capteur CMOS 1/2,3″ de 12 millions de pixels avec une optique offrant un champ de vision de 81,9° (25mm) et une ouverture à f/2.6. Le tout avec une vitesse d’obturation pouvant atteindre les 1/8000s et une sensibilité comprise entre 100 et 1600 ISO en photo et entre 100 et 3200 ISO en vidéo.

Plus intéressant, le Mavic Mini sera parfaitement en mesure de filmer en 4K, mais il sera limité à une cadence de 30 images par seconde. Il pourra en revanche atteindre les 60 ips en 2,7K et les 120 ips en 1080p. Quant au bitrate, il atteindra un maximum de 60 mbps.

Au final, ce petit drone aura de solides arguments à faire valoir. Certes, les vidéastes pro auront tout intérêt à se tourner vers le Mavic 2 Pro, mais ceux qui veulent voyager léger auront aussi cette option.

Mots-clés djimavic mini