Non, le MH370 n’a pas été retrouvé sur Google Maps

Le MH370 a décollé de Kuala Lumpur le 8 mars 2014 et il a ensuite pris la direction de Pékin. Il n’est cependant jamais arrivé à sa destination. L’avion a en effet disparu des radars une demi-heure après son décollage et il n’a jamais été retrouvé. Un internaute pense cependant avoir trouvé son épave… sur Google Maps.

Le MH370 a donc décollé de l’aéroport de Kuala Lumpur le 8 mars 2014 peu après minuit, avec à son bord deux cent vingt-sept passagers et douze membres d’équipage.

MH370 Google Maps

MAJ : Le titre initial était une question ouverte. Il semblerait que tout le monde n’ait pas vu le point d’interrogation qui l’accompagnait. Pour éviter les mauvaises interprétations, le titre a donc été remanié, à l’indicatif cette fois.

Le Boeing 777 a quitté l’espace malaisien trente-huit minutes plus tard, en direction de l’aéroport de Pékin. Il n’a pas atteint son but. Le transpondeur de l’avion a été coupé autour de 1h19 et l’appareil a ensuite disparu des radars vietnamiens. Par la suite, les équipes au sol ont tenté à plusieurs reprises de reprendre le contact, en pure perte.

MH370, une énigme qui perdure

Le MH370 a été déclaré perdu quelques heures plus tard. Durant l’enquête, les autorités ont découvert que Rolls-Royce, le motoriste de l’avion, avait reçu des communications ACARS durant quatre heures après la coupure du transpondeur de l’avion.

La Malaisie a commencé par démentir ces informations, avant de se rétracter suite aux révélations de la société britannique Immarsat.

Après avoir examiné ses propres données, cette dernière a en effet réalisé que l’antenne satellite du Boeing avait continué à émettre des signaux durant les six heures suivant sa disparition.

Plusieurs expéditions ont été menées afin de tenter de retrouver l’avion. Elles n’ont rien donné. Aujourd’hui encore, personne ne sait exactement ce qui s’est produit. Certains pensent que le Boeing a été frappé par un missile durant un exercice de routine, d’autres que l’avion s’est écrasé au milieu de nulle part.

Intrigués par la disparition de l’avion, de nombreux internautes ont mené leur propre enquête. En mars, un certain Peter McMahon a prétendu avoir retrouvé l’épave de l’avion au sud de Rodrigues en s’appuyant sur le service Google Maps. L’info a été démentie par la suite.

L’épave de l’avion retrouvée sur Google Maps ? Pas si sûr…

Et à présent, c’est un autre internaute qui pense avoir trouvé le pot aux roses, toujours grâce au service de cartographie de Google.

En fouinant dans les eaux indonésiennes, l’internaute en question a en effet découvert ce qui ressemble à une épave d’avion, une épave se trouvant à ces coordonnées exactes et à seulement une heure de vol de l’aéroport international de Kuala Lumpur.

Toutefois, certains détails ne collent pas. Pour commencer, le nez de l’avion pointe précisément en direction de l’aéroport alors qu’il devrait logiquement s’en éloigner. Après tout, le MH370 était censé voler en direction de Pékin.

En zoomant, il est également possible d’apercevoir l’ombre portée de l’avion au niveau de la surface de l’océan. L’avion capturé sur ces images ne repose donc vraisemblablement pas au fond de l’eau et il ne fait finalement que le survoler.

Enfin, si cet avion était réellement l’épave du MH370, alors son fuselage ne serait pas intact. Sous le choc, l’avion aurait en effet dû au moins perdre ses ailes, ce qui n’est pas franchement le cas ici.

Selon toute vraisemblance, l’avion apparaissant ici n’a donc rien à voir avec le Boeing 777 perdu par Malaisia Airlines et il s’agirait ainsi d’un autre avion capturé par un satellite. C’est en tout cas l’explication la plus logique.

Mots-clés googlegoogle maps