Le micro et la caméra frontale de votre smartphone sont ouverts quand vous utilisez Facebook

Facebook et ses nombreux scandales : les utilisateurs connaissent très bien la chanson. Voilà plusieurs mois que les affaires s’enchaînent pour le réseau social numéro un dans le monde – également possesseur des applications Instagram et WhatsApp ou encore de la société de réalité virtuelle Oculus.

Il faut dire qu’à chaque nouveau scandale, Facebook est très peu transparent et communique au minimum auprès de ses utilisateurs. Des scandales qui concernent très souvent la vie privée que le réseau social exploite à des fins financières avec une protection toute relative. Et aujourd’hui, nouveau scandale relayé par CNet.

Icône de Facebook

Crédits Pixabay

Un internaute a remarqué que, lorsqu’il utilise Facebook, la caméra frontale et le micro de son smartphone étaient activés.

Très rapidement, un cadre de Facebook a répondu sur Twitter.

Nouveau scandale lié à la vie privée pour Facebook ?

La confidentialité des utilisateurs de Facebook va-t-elle poser de nouveau problème ? C’est un internaute répondant au nom de Joshua Maddux qui a remarqué un « bug » sur son iPhone – CNet a confirmé ce dernier par la suite. L’homme explique que lorsqu’il utilise Facebook, sa caméra frontale et son micro sont activés. Le réseau social chercherait-il à glaner des informations privées, comme l’ont fait Google, Microsoft ou encore Apple avec leurs assistants vocaux ?

Nul doute que Facebook, très peu transparent, n’apportera jamais la réponse précise à cette question.

En réponse au tweet, l’un des cadres (certifié donc) sur Twitter a tenu à préciser qu’il s’agissait là d’un bug qui serait corrigé. Pas plus d’explications ou d’excuses, pas de communiqué pour ceux qui ne seraient pas forcément sur le réseau social. Dans les réponses au tweet, beaucoup semblent très sceptiques face à cette défense.

Pour rappel, Facebook avait grandement fait parler suite au scandale Cambridge Analytica. Le réseau social avait permis le siphonnage des données privées de millions d’utilisateurs pour influencer les élections américaines et le Brexit. Face au scandale, le PDG de Facebook himself, Mark Zuckerberg, avait dû répondre des accusations devant le Congrès américain. Une interview qui aura suscité la méfiance de beaucoup d’internautes.

A l’heure actuelle, beaucoup d’internautes semblent connaître la chanson et ne plus s’étonner des scandales autour de Facebook.

Mots-clés facebook