Le MIT a développé un produit pour aider les astronautes à se déplacer en absence de gravité

Décidément, les génies du MIT ne cesseront jamais de nous surprendre avec leurs créations. Leur dernière trouvaille ? Un produit qui permet aux astronautes de se déplacer sans gravité. Baptisée « Orbit Weaver, » cette nouvelle invention du MIT Media LabSpace permet aux astronautes de se mouvoir facilement en apesanteur.

Dans l’espace, les astronautes sont confrontés à l’absence de gravité, ce qui rend le contrôle de tous les mouvements du corps très difficile, mais pas impossible. D’après l’astronaute Tim Peake, passer d’un point A un point B, même en apesanteur, est faisable si la personne pousse sur les murs à l’aide de ses pieds ou en s’accrochant grâce à des mains courantes.

ISS

Si dans les endroits confinés, cette technique peut fonctionner, cela s’avère plus compliqué dans des espaces plus vastes. C’est pour remédier à ce problème que la conservatrice des arts de l’Initiative d’exploration spatiale du MIT Media Lab, Xin Liu a conçu l’Orbit Weaver.

Un dispositif portable

L’Orbit Weaver est inspiré par les motifs des mouvements tridimensionnels des araignées. Ce dispositif portable intègre des fonctions qui permettent à son utilisateur de tirer, de faire glisser et d’enrouler une corde. La personne qui l’utilisera pourra donc se déplacer comme un arachnide.

Concrètement, Xin Liu a équipé cet appareil d’un aimant attaché à une chaine qui se déploie et qui peut être utilisé par les astronautes pour se fixer à une surface stable.

Grâce à ce procédé, ils peuvent ensuite se tirer vers la direction de leur choix.

Un test concluant

Pour l’instant, les scientifiques du MIT Media Lab n’ont pas encore eu l’occasion de faire des tests en situation réelle dans l’espace, mais l’Orbit Weaver a déjà fait ses preuves lors d’un vol parabolique en Floride, en novembre 2017. Xin Liu a elle-même testé son invention. « Je veux être capable de bouger librement dans l’espace. C’est pour cela que j’ai conçu cet appareil. » a-t-elle expliqué.

Ce type de vol est souvent utilisé pour recréer une situation de micropesanteur pendant une trentaine de secondes et le vol parabolique a été spécialement conçu pour tester ce type de nouveau dispositif. Durant ces 30 secondes, les passagers du vol ont pu expérimenter la même sensation d’apesanteur que les astronautes.

Pour le moment, on ne sait pas encore si ce dispositif sera testé dans l’espace.

Mots-clés espacemit