Unknown Man E : le mystère de la « momie hurlante » élucidé ?

En 1881, une cinquantaine de sarcophages ont été découverts dans une grotte de Deir el-Bahari, sur la rive gauche du Nil, face au Louxor. Les momies de Ramsès II, Thoutmosis 1er ou encore Sethi 1er ont été retrouvées dans cette grotte. Parmi elles se trouvait la momie d’un inconnu, embaumée dans un cercueil de cèdre.

Lors de son démaillotage réalisé en juin 1886 par le savant Gaston Maspero, les gens ont pu voir le visage d’une momie figée dans un cri d’horreur. De plus, les chevilles et les poignets de la momie portaient des marques de cordes laissant donc penser que le défunt avait été ligoté lors de sa mort.

Momie hurlante

Le fait que le sarcophage dans lequel se trouvait la momie ne présentait aucun nom a rendu l’identification de la dépouille très difficile. Les scientifiques l’ont donc baptisée la « momie hurlante ».

Un prince conspirateur

De nombreux spécialistes ont passé des années à spéculer sur l’identité de cette momie. En 2010, l’égyptologue Zahi Hawass a annoncé qu’après avoir analysé l’ADN de la momie hurlante et celui de la momie de Ramsès III, il a réussi à mettre un nom sur la fameuse momie.

Zahi Hawass a identifié la momie comme étant « man E », un prince égyptien du nom de Pentaour, fils de Ramsès III, pharaon de la XXe dynastie, mort vers 1154 avant J.C. D’après les égyptologues, ce prince s’était donné la mort après qu’une conspiration montée par sa mère, la reine Tiyi, a échoué. Cette dernière lui avait promis le trône à la place de son demi-frère Ramsès IV.

Des analyses qui auront duré 15 ans

Depuis sa découverte, la momie du prince Pentaour est visible au Musée du Caire. Elle a fait l’objet d’une batterie d’analyses durant ces quinze dernières années. Ces recherches estiment que le prince devait avoir entre 25 et 40 ans lorsqu’il est mort.

D’après le docteur Albert R Zink, de l’Académie européenne de Bolzano, la momie hurlante partage 50% du patrimoine génétique de Ramsès III ce qui est typique d’un lien de parenté père-fils.

Selon les chercheurs, le corps du Prince Pentaour avait été enveloppé dans une peau de mouton et placé dans un sarcophage simple, car il était un traître.

Mots-clés égypte