Le mystère des langues fissurées

La langue est un organe fantastique. Elle a en effet de nombreuses fonctions différentes. C’est elle qui nous permet de parler, mais aussi d’avoir la sensation du goût. Mieux, elle assure même notre survie, en nous gardant des aliments périmés ou potentiellement dangereux pour notre santé.

Extrêmement sensible, la langue nous offre donc un autre regard sur le monde tout en nous permettant d’échanger avec nos proches. Mais si elle a fait l’objet de nombreuses études, elle recèle encore de nombreux mystères.

Une langue prise en photo
Image par 1045373 de Pixabay 

Dont un en particulier qui a trait à son aspect, un aspect qui diffère souvent d’un individu à l’autre.

Toutes les langues ne sont pas égales

Vous l’avez sans doute constaté par vous-mêmes, mais toutes les langues ne se ressemblent pas forcément. Certaines ont un aspect assez lisse tandis que d’autres arborent de larges fissures. Ou même parfois des crevasses.

Ces rainures se trouvent le plus souvent sur le tiers médian de la partie dorsale de la langue et elles peuvent être superficielles ou plus profondes. Parfois, elles prennent même la forme d’une unique fissure médiane qui coupe la langue en deux et qui finit par se scinder en d’autres fissures plus petites s’étendant sur toute la surface de l’organe.

Contrairement à ce que l’on pourrait craindre, ces fissures sont assez rares et elles toucheraient, selon l’American Academy of Oral Medicine (AAOM) environ 5 % de la population américaine. Toujours selon la même source, ces fissures ont également tendance à se développer avec l’âge.

A lire aussi : Google a une idée pour préserver les langues en voie de disparition

Des fissures et des crevasses qui varient d’un individu à l’autre

Elles peuvent ainsi gagner en nombre et se faire plus profondes, en fonction de chaque individu.

Ce syndrome de la langue fissurée n’est cependant pas dangereux. En effet, à l’heure actuelle, aucune corrélation entre cette particularité et d’éventuelles maladies n’a pu être prouvée. Autrement dit, ce n’est pas parce que votre langue présente des fissures, même profondes, que vous courez plus de risques qu’une personne qui a une langue plus lisse.

En revanche, l’AAOM précise que les personnes possédant une langue fissurée doivent faire plus attention à leur hygiène bucco-dentaire. Des débris alimentaires peuvent en effet venir se loger dans les crevasses de la langue et causer des irritations ou une mauvaise haleine. Les dentistes conseillent donc d’utiliser la brosse à dents pour les nettoyer.

A lire aussi : Covid-19 : la langue Covid, un autre symptôme

Mais d’où viennent les langues fissurées ?

Ce qui nous amène finalement au mystère induit par ces crevasses.

A l’heure actuelle, aucun chercheur n’a réussi à déterminer leur origine, ou leur cause. Aucun lien avec la génétique n’a pu être établi et ces crevasses ne semblent pas non plus être causées par de quelconques habitudes alimentaires ou modes de vie.

En revanche, les chercheurs pensent que le syndrome de la langue fissurée pourrait être lié à celui de la langue géographique. Ils préconisent cependant des études menées à grande échelle pour s’en assurer et pour pouvoir, enfin, faire toute la lumière sur cette particularité physique.