Le mystère des nuits lumineuses enfin résolu !

La Terre recèle encore de nombreux mystères et l’un d’entre eux avait trait aux fameuses nuits lumineuses qui surviennent parfois sans la moindre explication. Ces dernières fascinent les scientifiques, les artistes et les philosophes depuis plusieurs siècles, mais personne n’était encore parvenu à leur trouver une explication rationnelle. Pas avant aujourd’hui en tout cas.

Les nuits lumineuses ne sont pas nouvelles et elles sont ainsi évoquées dans de nombreux écrits datant de la Rome ou de la Grèce antique.

Nuit lumineuse

Ces phénomènes se présentent toujours sous la même forme et ils se caractérisent ainsi par un ciel nocturne extrêmement lumineux. Suffisamment pour pouvoir lire un livre ou un magazine à l’extérieur au beau milieu de la nuit.

Le mystère des nuits lumineuses fascine les chercheurs depuis plusieurs siècles

Des chercheurs travaillant pour l’Université York au Canada se sont donc mis en tête de résoudre ce mystère une bonne fois pour toutes. Leurs efforts ont visiblement fini par payer. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire de leur étude.

Après avoir mené de nombreuses observations et tenté de trouver des corrélations entre chaque manifestation du phénomène, les scientifiques en charge de cette délicate étude ont en effet fini par résoudre ce que beaucoup pensaient être un insoluble mystère.

Gordon Shepherd et Young-Min Cho, ce sont leur nom, pensent ainsi que les nuits lumineuses sont provoquées par des pics de lueurs d’air correspondant à de  faibles émissions de lumières visibles depuis l’atmosphère terrestre.

D’après eux, ces émissions seraient amplifiées par les ondes de Rossby et donc par des mouvements ondulatoires présents dans la haute atmosphère de notre belle planète et par diverses réactions chimiques. Plus précisément, le phénomène serait en partie provoqué par le fait que les atomes d’oxygène individuels éliminent l’excès d’énergie en la relâchant dans l’atmosphère lorsqu’ils se recombinent après avoir été séparés par les rayons du Soleil.

Une histoire d’ondes et de réactions chimiques

Dans ce cas, ils se comporteraient ainsi comme des photons et ils provoqueraient ainsi l’apparition de lueurs lumineuses dans le ciel nocturne. Des lueurs suffisamment lumineuses pour donner l’impression que la journée n’est pas tout à fait finie.

Toutefois, selon les chercheurs, les nuits lumineuses seraient assez rares et elles se produiraient ainsi une fois par an… dans les zones où elles sont observables. Pour pouvoir profiter de ce majestueux spectacle, il faut en effet respecter plusieurs conditions : la nuit doit être claire, sans nuages, sans Lune et sans pollution lumineuse.

Mots-clés insolite