Le mystère des pierres mouvantes de la vallée de la mort expliqué par la NASA

Dans le désert de la vallée de la mort en Californie, il se produit un phénomène étrange qui déroute les scientifiques depuis des années : des pierres qui se déplacent toutes seules en laissant derrière elles une trace bien visible sur le sol. On les appelle les « pierres mouvantes », ou « pierres glissantes ». C’est la photo d’une de ces pierres mystérieuses sous un beau ciel étoilé que la NASA avait choisie pour son « Astronomy Picture of the Day » un peu plus tôt dans l’année.

Et l’agence spatiale en avait également profité pour élucider le mystère de ces fameuses pierres mouvantes.

Désert

Photo de Yvette de Wit sur Unsplash

La vallée de la mort et ses étranges pierres mouvantes

Pour sa photo du jour, la NASA avait donc choisi une image du photographe Keith Burke qui montre une pierre mouvante de la vallée de la mort sous un ciel présentant la Voie Lactée scintillant d’étoiles. Ces pierres qui bougent seules dans le lac asséché de Racetrack Playa, dans la vallée de la mort en Californie, intriguent les scientifiques depuis longtemps.

Au fil des ans, plusieurs explications possibles ont été données, y compris le vent, la glace et même les bactéries.

Dans sa description de la photo, la NASA explique que la surface parfaitement plane et la texture du lit de lac séché de Racetrack Playa sont dues à un écoulement de boue qui a ensuite séché, avant que des fissures n’apparaissent à la suite d’une forte pluie. Vient ensuite la problématique des lourdes pierres qui se retrouvent au milieu de cette vaste surface plane, et qui bougent seules malgré leur énorme poids. Et là aussi la NASA a l’explication.

Le mystère des pierres mouvantes enfin résolu !

D’après les explications de la NASA, tout se passe en hiver lorsque de minces couches de glace se forment à la surface du lac séché. La lumière du soleil fait ensuite fondre la glace rendant ainsi la surface temporairement glissante. Les vents parviennent alors à pousser des sections de glace sur lesquelles se trouvent les pierres.

Les scientifiques de la NASA pensent que les roches traversent ainsi la glace pendant qu’elle fond, laissant derrière elles dans la boue des traces qui durcissent et restent visibles lorsque l’eau s’évapore.

Mots-clés NASA