Le mystère du géant de Cerne Abbas enfin résolu ?

Le Géant de Cerne Abbas a récemment fait l’objet de nouvelles études, des études qui ont permis de déterminer son âge… avec une surprenante découverte à la clé. Il serait en effet un peu plus vieux que prévu.

Le Géant de Cerne Abbas est une figure de cinquante mètres de long creusée dans le flanc d’une colline de craie, une colline située à proximité du village du même nom et donc dans le Dorcet, en Angleterre. Plus précisément dans la vallée de la Cerne.

Image par PublicDomainPictures de Pixabay
Image par PublicDomainPictures de Pixabay 

Peu peuplé, il comptait moins de 1 000 habitants lors de son dernier recensement, mais il est connu pour cette figure ainsi que pour son abbaye bénédictine fondée en 987. Deux attractions qui attirent chaque année des centaines de touristes.

Le Géant de Cerne Abbas, une figure énigmatique

Comme nous l’apprend la BBC, le Géant de Cerne Abbas a été visé par une nouvelle étude, une étude menée par une équipe d’archéologues dirigée par Mike Allen. Pendant un an, les chercheurs ont analysé des prélèvements du sol afin de tenter de déterminer l’âge exact de la figure. Nous nous étions d’ailleurs fait le relai du début de leurs recherches.

Or justement, l’opération a été payante et l’analyse de ces échantillons a permis de déterminer que la figure dessinée à même la colline de craie a été érigée à la fin de la période saxonne. Soit plus tôt que nous ne le pensions.

Beaucoup plus tôt, même, comme le souligne le géoarchéologue Mike Allen :

“Tout le monde avait tort et cela rend ces résultats encore plus excitants.”

Mike Allen – BBC

Un dessin plus vieux que prévu ?

Concrètement, donc, le début des opérations remonte à mars de l’année dernière. L’équipe de chercheurs s’est rendue sur place et a prélevé des échantillons au niveau des coudes et des pieds du géant. A la base, ces échantillons devaient être analysés plus tôt, mais le contexte sanitaire a malheureusement fait prendre du retard aux chercheurs.

En juillet, ils ont tout de même identifié dans les prélèvements des escargots microscopiques, ce qui leur a permis de déterminer que le Géant de Cerne Abbas avait peu de chances d’être préhistorique. Nous avions d’ailleurs relayé l’information dans cet article.

Fermement décidés à en apprendre plus sur les origines de la figure, les chercheurs ont donc utilisé une technologie visant à déterminer quand les grains de sable contenus dans les sédiments prélevés avaient été exposés pour la dernière fois au Soleil. Ils ont alors réalisé que la couche la plus profonde remontait à une plage allant de 700 à 1100 après J.-C, ce qui veut également dire que le géant aurait été dessiné à la fin des Saxons.

Une figure oubliée, puis redécouverte ?

Il y a plus intéressant cependant. La même technique a également révélé que la figure avait été… dessinée à des dates postérieures, allant jusqu’en 1560, soit plusieurs siècles plus tard.

En comparant ces résultats avec les archives locales, les scientifiques ont réalisé que personne n’avait parlé du Géant de Cerne Abbas au cours du 16e siècle et qu’il n’existait ainsi aucun écrit le mentionnant.

Ce qui leur a permis de développer une théorie très intéressante. D’après les chercheurs, il est possible que la figure ait été dessinée pour la première fois entre l’an 700 et l’an 1100 après J.-C, et qu’elle ait été totalement oubliée par la suite. Jusqu’à ce qu’elle soit redécouverte bien plus tard, et restaurée. Cela expliquerait pourquoi les écrits du 16e siècle n’en font pas mention.

Reste qu’à ce stade, il s’agit d’une simple théorie et elle doit bien entendu être prise avec la plus grande prudence.