Le mystérieux virus chinois a atteint les Etats-Unis

Le mystérieux virus qui vient de Chine a atteint les USA après avoir touché le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande et le Taïwan. Le premier cas d’infection vient d’être officiellement confirmé. Il a eu lieu dans l’État de Washington. Selon les spécialistes, le coronavirus ou 2019-nCoV a déjà infecté des centaines de personnes et en a tué neuf, en Chine. Il provoque des symptômes de type grippal chez l’homme.

Le sujet infecté était arrivé à l’aéroport de Seattle le 15 janvier depuis Wuhan, mais les symptômes ne sont apparus que quatre jours après son arrivée.

Etats-Unis

Crédits Pixabay

Il a contacté lui-même les services de santé et a bien coopéré avec eux. Il se trouve actuellement dans un centre médical à Everett et son état a été stabilisé.

« Un homme d’une trentaine d’années a été hospitalisé à Everett, près de Seattle, après un voyage à Wuhan en Chine. Son identité n’a pas été dévoilée, mais son cas a été confirmé », a déclaré Nancy Messonnier, directrice du centre des maladies respiratoires.

Une propagation inquiétante

Cette propagation est particulièrement inquiétante. Le fait que le virus s’est acheminé jusqu’en Amérique du Nord est un mauvais signe. Désormais, des mesures plus strictes seront prises dans certaines villes américaines concernant le contrôle et la prévention de cette maladie. Plusieurs pays ont également renforcé la surveillance au sein de leurs aéroports.

« Un échantillon a permis de confirmer le nouveau virus. Les États-Unis ont, alors, mis en place des contrôles dans tous les grands aéroports américains. Tous les passagers voyageant depuis Wuhan doivent passer par ces aéroports », a indiqué Scott Lindquist, un épidémiologiste de l’État de Washington.

À présent, il est confirmé que le 2019-nCoV peut se transmettre d’une personne à l’autre, par voie respiratoire. Cependant, les scientifiques doivent en apprendre un peu plus. Pour le moment, les autorités chinoises redoutent la prochaine fête de Nouvel An à cause des centaines de millions de voyages en autobus, en train ou en avion qui se font dans tout le pays.

Une urgence de santé publique de portée internationale

« Pourtant, il y a encore des questions sans réponse. Par exemple, quelle est la source ? Probablement sur le marché des animaux vivants, mais nous ne connaissons pas l’animal en question », a déclaré William Schaffner, expert en maladies infectieuses au centre médical de l’Université Vanderbilt à New York Times.

Un comité ad hoc de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale. La situation est semblable aux épidémies qui ont requis une réaction internationale vigoureuse, comme la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola, qui a ravagé une partie de l’Afrique de l’Ouest.

Mots-clés santé