Le nouveau MacBook Air ne sera pas entièrement silencieux

Présenté ce mardi par Apple, le nouveau MacBook Air fait souffler un vent de fraîcheur délectable sur une gamme en vol stationnaire depuis quelques années. Mais au cours de sa Keynote, la marque à la pomme ne s’est pas étendue sur le fait que cette brise ne serait pas la seule à émaner de ce nouveau modèle.

Les plus attentifs auront probablement noté que, contrairement à son cousin le MacBook, le nouveau MacBook Air ne profitera pas d’une configuration intégralement fanless. Comprenez par là qu’un système de dissipation armé d’un ventilateur (visible sur certains visuels dévoilés par Apple durant sa conférence) sera chargé de dissiper la chaleur produite par le Core i5 de huitième génération intégré terminal, et ce contrairement au MacBook qui, lui, se contente d’un système de dissipation passif – et donc entièrement silencieux. Pourquoi diable Apple a pris cette décision ? La réponse est, notamment, à chercher du côté de l’enveloppe thermique (TDP) de ce nouveau processeur.

Apple a fait le choix d’un Core i5 de huitième génération pour son nouveau MacBook Air, qui sera probablement (un peu) plus performant que le MacBook, mais au prix d’une configuration dotée d’un ventilateur.

En effet, si la puce Intel de huitième génération choisie par Apple pour son nouveaux MacBook Air entre bien dans la famille des processeurs ultra basse consommation du fondeur de Santa Clara, cette dernière affiche un TDP légèrement plus élevé que celui des Core i5 de septième génération employés sur le MacBook 2017. Un rapide tour sur les fiches techniques des deux puces suffit pour s’en convaincre. Le i5-8210Y qui équipe le MacBook Air 2018 est doté d’un TDP de 7 Watts, contre seulement 4,5 Watts sur le i5-7Y54 du MacBook 2017.

Un processeur un peu plus performant, et une endurance en hausse… du moins selon Apple

Si les futurs utilisateurs du MacBook Air revisité devront certainement s’accommoder d’un léger souffle du ventilateur en cours d’utilisation du dernier né d’Apple, le terminal n’a pas perdu au change pour autant avec son i5 flambant neuf. Sur le plan des performances strictes, le MacBook Air devrait surclasser légèrement le MacBook (nouvelle génération de processeurs oblige), tout en profitant d’une autonomie plus solide selon Apple.

Lors de sa Keynote, la marque a notamment annoncé que l’appareil serait en mesure de tenir jusqu’à 13 heures en lecture vidéo sous iTunes, et jusqu’à 12 heures en navigation web. Sur le papier, c’est un peu plus que les MacBook et MacBook Pro 13 pouces, qui profitent pour sa part d’un Core i5-7360U plus performant, mais aussi nettement plus gourmand en énergie (on passe ici à 15 Watts de TDP).

Pour rappel, le MacBook Air est d’ores et déjà disponible à la précommande. Il sera commercialisé dès le 7 novembre à partir de 1199 dollars.

Crédit illustration : Conférence Apple

Mots-clés applemacbook air