Le OnePlus 5T s’est fait démonter

Le OnePlus 5T est passé entre les mains expertes de l’incontournable JerryRigEverything et ce dernier a profité de l’occasion pour procéder à un démontage en règle du téléphone.

Disponible depuis le 21 novembre dernier, le OnePlus 5T se pose comme le tout nouveau flagships de la marque chinoise. Relativement proche du modèle précédent au niveau de son design et de sa fiche technique, il est doté d’un nouvel écran borderless et d’un module photo remanié de fond en comble par les ingénieurs de la firme.

OnePlus 5T

Si l’offre semble solide, OnePlus a curieusement choisi de ne pas faire profiter son appareil d’une certification IP67 ou IP 68.

Le OnePlus 5T se paye un démontage en règle

Intrigué par ce choix étonnant, Jerry a donc pris l’initiative de procéder au démontage complet de son téléphone afin d’en apprendre un peu plus sur ses composants et sur leur agencement.

Premier point et pas des moindres, le OnePlus 5T n’a pas cédé facilement aux avances du YouTubeur et ce dernier a dû faire appel à tout son savoir-faire pour réussir à ouvrir son boîtier. Le constructeur a en effet eu la main lourde sur la colle et Jerry a donc été obligé d’attaquer le terminal par l’arrière pour parvenir à ses fins. L’écran est en effet collé au cadre avec une quantité de glu telle qu’il est impossible de le décrocher sans le briser.

En inspectant les entrailles du téléphone, Jerry a fait plusieurs découvertes étonnantes et il a notamment réalisé que le constructeur a placé des protections en caoutchouc à certains endroits-clés et notamment au niveau du port USB Type-C et des haut-parleurs. Sans pour autant être certifié IP67 ou IP68, le OnePlus 5T devrait donc être en mesure de résister à une légère averse sans trop de difficulté.

Des joints, mais pas de certification

Plus étonnant, en examinant avec soin la carte mère de l’appareil, l’homme a aussi réalisé que le terminal n’était pas doté d’un système de dissipation thermique comme celui que l’on trouve sur les autres appareils du marché. OnePlus a en effet opté pour une simple pièce en aluminium pour comprimer les coûts.

Ce choix peut surprendre, mais il ne faut pas oublier que nous parlons ici d’un téléphone vendu à un tarif extrêmement agressif au vu de sa fiche technique.